5000 Mercedes bloquées dans les concessions

le
0
Le Conseil d'État examine ce vendredi le recours du constructeur allemand contre le blocage de ses immatriculations décidé par la France pour un problème de gaz réfrigérant non conforme.

Vendredi sous haute tension pour Mercedes France. Le Conseil d'État examine le recours déposé par la marque allemande concernant le blocage des immatriculations de certains de ses modèles. Depuis le 19 juin, Paris interdit d'immatriculer les classes A, B, CLA et SL. Les autorités françaises reprochent au groupe allemand de ne pas utiliser le nouveau réfrigérant pour climatisation homologué par la Commission européenne. Daimler, maison mère de Mercedes, s'y refuse, arguant que ce nouveau réfrigérant est plus inflammable que l'ancien. Aucune Mercedes en Europe n'utilise ce nouveau produit, mais la France est le seul pays à avoir adopté une mesure aussi radicale. Le groupe allemand place beaucoup d'espoir dans l'avis du Conseil d'État, dont la réponse est attendue dans quelques j...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant