500.000 migrants en Grèce entre octobre et décembre-Frontex

le
0
    BRUXELLES, 10 mars (Reuters) - Près d'un demi-million de 
migrants sont arrivés en Grèce au cours des trois derniers mois 
de 2015, la majorité d'entre eux prenant la route du nord-ouest 
de l'Europe via les Balkans, montrent les statistiques de 
l'agence européenne de contrôle des frontières extérieures 
Frontex publiées jeudi.  
    L'agence de l'Union européenne a enregistré 484.000 
franchissements illégaux de frontière entre la Turquie et la 
Grèce entre octobre et décembre, et 466.000 autres sur la route 
des Balkans occidentaux, en particulier entre la Serbie et la 
Croatie.  
    Cela porte le nombre total de franchissements illégaux de 
frontières, hors postes-frontières légaux, à 978.300 pour le 
trimestre, un record depuis que Frontex a commencé à collecter 
de telles données en 2007.  
    Les migrants et réfugiés arrivant en Grèce, la plupart sur 
les îles grecques situées au large des côtes turques, étaient à 
46% des Syriens, et à 28% des Afghans, a précisé l'agence. 
    Frontex a relevé une nette diminution des arrivées en Italie 
en provenance de Libye mais une forte hausse des arrivées en 
Espagne en provenance du Maroc, même si leur nombre reste peu 
élevé. Il y a eu ainsi au quatrième trimestre 2.800 
franchissements illégaux de frontières sur la route de 
Méditerranée occidentale, un record pour cette période et le 
double de la même période de 2014.  
 
 (Alastair Macdonald; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant