50 millions d'euros débloqués pour l'hébergement d'urgence

le
0
50 MILLIONS D'EUROS DÉBLOQUÉS POUR L'HÉBERGEMENT D'URGENCE DES SANS-ABRI
50 MILLIONS D'EUROS DÉBLOQUÉS POUR L'HÉBERGEMENT D'URGENCE DES SANS-ABRI

PARIS (Reuters) - Le gouvernement lance un plan d'urgence pour les sans-abri doté de 50 millions d'euros, notamment destiné à ouvrir de nouveaux centres d'hébergement, a annoncé jeudi la ministre du Logement, Cécile Duflot.

La lutte contre la misère a fait l'objet d'une réunion à Matignon, préparatoire à la Conférence contre la pauvreté et l'inclusion sociale des 10 et 11 décembre prochains appelée à déboucher sur un plan d'action pluriannuel.

"La situation de l'hébergement d'urgence est sans doute l'une des plus difficiles depuis 15 ans", a déclaré Cécile Duflot à la presse à la sortie.

L'enveloppe de 50 millions d'euros permettra de "répondre de manière très rapide à cette crise, d'appuyer les professionnels, d'éviter les solutions d'hébergement en hôtel qui ne sont pas très pérennes", a-t-elle expliqué.

La réunion de Matignon a rassemblé autour du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, une dizaine de membres du gouvernement et de directeurs de cabinet, ainsi qu'Etienne Pinte, président du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale (CNLE).

Des associations comme Médecins du monde, Secours populaire, ATD Quart Monde étaient présentes, de même que des syndicats, Pôle emploi et huit représentants d'exclus venus de toute la France.

Sept ateliers sur différents thèmes comme le logement, l'emploi, le crédit bancaire et la santé sont lancés afin de préparer la conférence de décembre pour que "les plus pauvres puissent accéder aux mêmes droits que tous les Français", a résumé devant la presse la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant