50 000 migrants ont débarqué en Italie depuis janvier

le , mis à jour le
2
50 000 migrants ont débarqué en Italie depuis janvier
50 000 migrants ont débarqué en Italie depuis janvier

Le nombre de migrants ayant débarqué en Italie depuis le début de l'année dépasse les 50.000, La flottille multinationale croisant en Méditerranée a secouru ce week-end près de 6.000 personnes à bord de nouveaux bateaux en perdition. Trois importantes régions de l'Italie du nord ont prévenu dimanche qu'elles refuseraient d'accueillir de nouveaux migrants illégaux.

Le président de la Lombardie Roberto Maroni a affirmé qu'il allait écrire aux maires et préfets de sa région lundi pour leur demander de ne plus accueillir «d'immigrants illégaux», dont la répartition est décidée par Rome, au risque de se voir priver des fonds alloués par la région.

Giovanni Toti, le président nouvellement élu de Ligurie, a soutenu sa position. «Je l'ai déjà dit: nous ne recevrons plus de migrants, et la Lombardie, la Vénétie et le Val d'Aoste feront de même», a-t-il déclaré. Luca Zaia, le président de droite de la Vénétie, a affirmé que sa région incluant Venise était "comme une bombe prête à exploser».Alors que l'Italie héberge déjà quelque 84.000 migrants, ses capacités d'accueil ont atteint le point de rupture.

Quatre bateaux en perdition 

La marine britannique a porté secours à plus de 1000 migrants, dont au moins dix femmes enceintes, voyageant sur des embarcations de fortune au large de l'Italie. Un hélicoptère à bord du navire Bulwark de la Royal Navy, qui fait partie de la flottille multinationale patrouillant en Méditerranée, a repéré les quatre bateaux dans les eaux territoriales entre la Libye et l'Italie, selon un porte-parole du ministère britannique de la Défense à Londres.

«Nous montrons comment les marines européennes travaillent ensemble (..) pour apporter une solution temporaire satisfaisante. Mais il est temps que l'Europe tout entière travaille ensemble pour s'entendre sur une solution avant que d'autres vies soient perdues», a appelé de ses voeux Michael Fallon, le ministre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.