5 raisons de faire confiance à l'assurance vie après le vote de la loi Sapin 2

le
4
L'assurance vie demeure un bon placement. Couteau suisse de la gestion patrimoniale, elle s'adapte à l'évolution de vos besoins. (© Fotolia)
L'assurance vie demeure un bon placement. Couteau suisse de la gestion patrimoniale, elle s'adapte à l'évolution de vos besoins. (© Fotolia)

Quatorze jours après le vote définitif de la loi Sapin 2, lerevenu.com reçoit encore beaucoup de courriels d’internautes inquiets pour leur contrat d’assurance vie.

Nous comprenons l’émoi des assurés mais il nous semble qu’il est temps d’en revenir à la réalité des chiffres et de prendre du recul avec certains scénarios de dramatisation-fiction.

Personne ne peut totalement exclure une crise financière systémique qui entraînerait dans son sillage des assureurs vie français. Il n’empêche, ce n’est pas le scénario du lerevenu.com ni celui de bon nombre d’experts. Après beaucoup d’interrogations et d’inquiétudes, il nous semble important de rappeler les atouts de ce placement sans équivalent.

5 raisons de souscrire ou d’alimenter un contrat vie après le vote de la loi Sapin 2

1) L’assurance vie demeure un bon placement. Couteau suisse de la gestion patrimoniale, elle s’adapte à l’évolution de vos besoins : financer les études de vos enfants, se constituer un capital, préparer votre retraite, transmettre dans de bonnes conditions…

2) Vous profitez d’atouts fiscaux qui n’ont pas été remis en cause par la loi Sapin 2 : après huit ans de détention vos gains sont peu taxés ; en cas de décès le capital est transmis à vos proches en exonération totale de droits de succession à hauteur de 152.500 euros par bénéficiaire et taxés à seulement 20

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charonph il y a une semaine

    En réalité cette loi montre que l'état n'a absolument pas confiance dans l'avenir en raison du poids de la dette et du risque financier si les taux augmente; il prévoit donc implicitement de pouvoir piocher dans les réserves des contribuables aussi bien dans les comptes bancaires que que dans l'assurance vie pour couvrir ses remboursements mais par contre comme toujours le déficit budgétaire demeure; ces énarques ne veulent vraiment pas admettre leur incapacité à bien gérer.

  • marcsim5 il y a une semaine

    Quand on détient de la dette d’État , on lui fait confiance. Avez vous confiance dans l’État ?

  • marcsim5 il y a une semaine

    Le dormeur ne doit surtout pas se réveiller....si ça commence à trop dé-collecter, alors oui cette loi prendra tout son sens...

  • guerber3 il y a une semaine

    Les pillards de la république essaient de rassurer : sauvez-vous...!!!