5 fonds qui surfent sur les mégatendances

le
0

Avec peu ou prou 22 000 fonds commercialisés en France, pas évident de faire son choix et d'identifier les meilleurs produits. Rien que la catégorie des actions européennes recense 1 500 Sicav, selon le fournisseur de données Europerformance. Le choix se révèle particulièrement complexe, voire impossible !

Dans ce maquis, quelques sociétés de gestion abordent les marchés sous un angle différent et proposent des fonds thématiques. Leurs gérants ont la particularité d'accompagner un thème porteur à long terme (voir ci-dessous), véritable fil rouge du portefeuille.

L'objectif : investir dans des sociétés qui vont profiter de grandes évolutions structurelles, qu'elles soient sociétales, technologiques ou démographiques. Ce que Pictet, l'un des spécialistes de la gestion thématique, nomme les mégatendances. "Pour qu'une évolution structurelle soit considérée comme une mégatendance, elle doit posséder au moins trois caractéristiques, explique le gestionnaire. Dix à quinze ans de durée de vie ; des impacts majeurs sur l'économie ; de vastes applications pour les entreprises."

Pour la sélection des valeurs par les gérants, le processus est en revanche similaire à celui utilisé par les fonds traditionnels : les fondamentaux des sociétés sont étudiés ainsi que leur valorisation. Toutefois, "les produits thématiques peuvent s'éloigner des indices de marché pendant un certain temps", prévient Vafa Ahmadi, directeur de la gestion thématique chez CPR AM. Pas de quoi vous dissuader d'en glisser dans votre patrimoine. Comme pour tout investissement actions, les supports thématiques supposent d'avoir un horizon de placement d'au moins cinq ans.

A lire : Bourse : 10 actions pour surperformer en 2016

Comment les intégrer dans un portefeuille ? Par petites touches, pour apporter un surplus de performance à un ensemble de fonds déjà constitué. Mais les Sicav thématiques peuvent ...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant