5 ans de prison pour un ex-garde de camp nazi

le
0
La justice allemande a toutefois décidé de libérer John Demjanjuk, 91 ans, en attendant le procès en appel.

Depuis sa chaise roulante, il n'a pas réagi à l'énoncé du verdict. Près de 70 ans après les faits, l'ancien garde du camp nazi d'extermination de Sobibor, John Demjanjuk, a été reconnu coupable jeudi de complicité dans l'extermination de 27.900 Juifs. La justice allemande a condamné le nonagénaire à cinq ans de prison. Au bout de 18 mois de procès, le tribunal de Munich a estimé que cet apatride d'origine ukrainienne avait bien été garde à Sobibor durant six mois en 1943. En l'absence de survivants capables de le reconnaître et de témoigner à charge contre lui, les débats se sont focalisés sur l'authenticité d'une carte de SS à son nom. La défense de John Demjanjuk a toujours maintenu que celle-ci était une fausse, fabriquée par les Soviétiques du KGB.

Cependant en raison de l'âge avancé de John Demjanjuk, 91 ans, le tribunal a décidé de le liberer dès jeudi. Le retraité, qui compte faire appel, ne présente aucun risque de fuite. Etant apatride, ne d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant