5 à 10% de sex-addicts dans la population

le
0
INTERVIEW - Selon le psychanalyste Jean-Benoît Dumonteix, auteur de Les Sex addicts. Quand le sexe devient une drogue dure , on peut s'attendre à ce que notre société ultra sexualisée compte de plus en plus d'addicts.

Psychanalyste, Jean-Benoît Dumonteix s'est spécialisé dans le traitement de la dépendance sexuelle. Avec Florence Sandis, journaliste, il publie un livre Les Sex addicts. Quand le sexe devient une drogue dure (éditions Hors Collection Témoignages, mai 2012). Plusieurs «accros» au sexe, anonymes, y témoignent. Tel Vincent qui dit avoir servi de «rabatteur» à un homme politique - qui n'était pas Dominique Strauss-Kahn, précise-t-il -, lui-même gros consommateur de femmes. Ou Céline, mariée depuis trente-six ans, qui raconte fréquenter frénétiquement les clubs échangistes, à l'insu de son entourage. Ou encore Samir qui, d'un clic sur internet, déclare assouvir ses pulsions, alors que sa jeunesse au Maroc lui avait appris que le sexe était sale.

LE FIGARO. - Comment définir l'addiction sexuelle?

Jean-Benoît DUMONTEIX. - Les personnes dépendantes font appel à la sexualité pour évacuer leur émotions négatives. Cela peut se traduire par deux formes de passage üi>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant