4G: SFR assigné en justice pour "pratique commerciale déloyale"

le
0
4G: SFR assigné en justice pour "pratique commerciale déloyale"
4G: SFR assigné en justice pour "pratique commerciale déloyale"

L'association de défense des consommateurs Familles Rurales a annoncé mardi avoir ouvert une procédure d'assignation à l'encontre de l'opérateur SFR pour "pratique commerciale déloyale" concernant ses publicités sur la 4G.L'association a déposé une procédure d'assignation au tribunal de grande instance de Paris "sur le fondement d'une pratique commerciale déloyale", a indiqué à l'AFP Nadia Ziane, la juriste de l'association qui accuse l'opérateur d'entretenir la confusion sur son offre 4G.Familles Rurales avait mis en demeure l'opérateur de changer sous huit jours sa communication à ce sujet. Elle reprochait à SFR d'entretenir le flou entre les technologies 3G+ (qui améliore le débit de la 3G) et 4G dans ses offres aux consommateurs, de ne pas préciser à ses clients à quelle date se fera le passage à la 4G et de ne pas communiquer de pourcentage de clients éligibles à cette couverture.Dans un contexte où les opérateurs poussent les consommateurs à souscrire des abonnements 4G et à s'équiper de téléphones compatibles avec cette nouvelle technologie, les consommateurs "s'équipent actuellement de terminaux onéreux pour accéder potentiellement à une technologie à laquelle ils ne sont pas sûrs d'être éligibles", dénonce l'association en soulignant que SFR ne fournit pas de carte de couverture 4G, à l'inverse des autres opérateurs. Familles Rurales avait expliqué avoir alerté la Fédération Française des Télécoms "des dérives des campagnes de publicité portant sur la 4G mobile" dès le mois de mai et avoir été entendue par Orange et Bouygues Telecom. Free n'offre pas de 4G à ses clients pour l'instant.SFR a fait part de sa "surprise" à la suite des déclarations et de l'assignation de Familles Rurales, dans un communiqué publié mardi.L'opérateur souligne que dans sa communication, il évoque "les deux technologies" (soit la 4G et le "Dual ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant