4G: affrontement des opérateurs sur le déploiement, les tarifs et les services

le
0
4G: affrontement des opérateurs sur le déploiement, les tarifs et les services
4G: affrontement des opérateurs sur le déploiement, les tarifs et les services

Les opérateurs télécoms font depuis la rentrée assaut d'annonces sur le déploiement, les tarifs et les services qu'ils offriront autour de la 4G, le nouveau réseau de téléphonie et d'internet mobile, qui pourrait bouleverser les part de marché des différents acteurs.Orange et SFR ont déjà largement communiqué sur la 4G - un réseau qui permettra d'avoir un débit au moins équivalent à celui délivré actuellement par une ligne fixe internet sur son smartphone ou sa tablette - et c'est au tour de Bouygues Telecom mercredi d'organiser une soirée de lancement de son réseau.Dans moins d'une semaine, le 1er octobre, Bouygues Telecom va ouvrir commercialement son réseau 4G sur la fréquence 1.800 Mégahertz qu'il utilisait auparavant pour la 2G, ce qui lui permettra, dit-il, de couvrir d'un coup plus de 100 villes, soit 25 millions de français (40% de la population).L'utilisation de cette fréquence, contestée par ses concurrents, permet à Bouygues Telecom d'avoir un avantage compétitif puisqu'il n'a pas besoin d'installer de nouvelles antennes, alors que ses concurrents doivent le faire pour les fréquences 800 MHz et 2,6 GHz.Orange et SFR ont tous deux accéléré leur déploiement pour avoir la meilleure couverture possible face à cette rude concurrence.L'Agence nationale des fréquences (ANFR) a noté au mois d'août une envolée des demandes de déploiement de sites radio pour la téléphonie 4G chez les opérateurs. "On n'a jamais déployé un réseau mobile aussi vite en France que celui de la 4G", a ainsi déclaré le PDG d'Orange, Stéphane Richard, début septembre.Orange, comme SFR, ont d'ailleurs annoncé qu'ils atteindraient aussi une couverture de 40% de la population d'ici la fin de l'année.Le réseau 4G est en effet un enjeu important pour les opérateurs qui espèrent que ces offres à valeur ajoutée compenseront la baisse de tarif générale que le marché a connu depuis l'arrivée de Free Mobile.Orange propose son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant