4eme journée : Montpellier cartonne, le Stade Français dans le dur

le
0
4eme journée : Montpellier cartonne, le Stade Français dans le dur
4eme journée : Montpellier cartonne, le Stade Français dans le dur

Premier accroc de la saison pour Clermont. Le leader du Top 14 a été tenu en échec par Bordeaux-Bègles (26-26) et voit son avance se réduire sur Montpellier, nouveau dauphin. Le MHR a fait exploser le Stade Français, toujours dans le dur (44-20). Le Racing 92 a retrouvé le chemin de la victoire face à Grenoble (23-14).

Clermont – Bordeaux-Bègles : 26-26

Clermont regrettera longtemps sa première mi-temps ce samedi soir à Marcel-Michelin. Jusqu’ici intraitables en Top 14 avec trois victoires bonifiées, les joueurs de Franck Azéma sont tombés sur un os avec la réception de Bordeaux-Bègles. Contraints d’aller chercher un résultat en Auvergne après leur contre-performance à Chaban-Delmas contre Montpellier dimanche dernier, les Bordelais ont attaqué la partie tambour battant avec deux essais dans les dix premières minutes signés Tauleigne et Serin. Un quart d’heure plus tard, l’UBB enfonçait le clou par Ducuing, après une belle interception dans ses 22 mètres. Un premier acte catastrophique pour les Jaunards, qui voyaient Camille Lopez quitter la pelouse pour une douleur au dos. Et comme par magie, la seconde période voyait les rôles s’inverser. Au tour de Serin de sortir sur blessure, et au tour de l’ASM d’attaquer à tout-va. En trois minutes, Rougerie et Abendanon aplatissait dans l’en-but adverse et ramenait Clermont au score. Les buteurs s’expliquaient alors mais ne parvenaient pas à départager les deux équipes qui se quittaient sur un nul logique (26-26), malgré une grosse pression clermontoise dans les derniers instants.

Montpellier – Stade Français : 44-20

Rien ne va plus au Stade Français. Ce samedi à l’Altrad Stadium, le champion de France en titre a été battu pour la troisième fois consécutive, en quatre journées (44-20). Et quelle défaite ! Face à une équipe de Montpellier qui monte en puissance, les hommes de Gonzalo Quesada ont pris l’eau défensivement : six essais encaissés, dont trois coup sur coup en fin de première période. Le tournant du match. En dix minutes, O’Connor par deux fois, et Nagusa coulaient le Stade Français. Et au retour des vestiaires, pas de révolte. A l’inverse, le MHR appuyait de nouveau sur l’accélérateur avec un doublé de Willemse et un nouvel essai de Nagusa, l’homme en forme du moment. Bosman a sauvé l’honneur pour le club parisien, qui flirte avec la zone rouge au classement. Montpellier, avec le point de bonus offensif, est le nouveau dauphin de Clermont.

Racing 92 – Grenoble : 23-14

Une semaine après sa première défaite de la saison, le Racing 92 s’est rassuré en dominant Grenoble (23-14). Pourtant, les Racingmen ont longtemps balbutié leur rugby en début de rencontre. Mis sous pression par un essai rapide de Battle, les coéquipiers de Maxime Machenaud ont mis une demi-heure à réagir, sous l’impulsion d’une interception de Rokocoko. Dans la foulée, le buteur des Ciel et Blanc a fait marcher son pied pour virer en tête à la mi-temps. Au retour des vestiaires, le carton jaune de Wisniewski a bien aidé le Racing 92. En supériorité numérique, les Franciliens ont pu inscrire un nouvel essai par Chauveau, avant que le club isérois ne jette ses dernières forces dans la bataille. Un combat mené farouchement par les hommes de Fabrice Landreau qui n’ont pu trouver l’ouverture que sur un essai finalement refusé d’Aplon. 

TOP 14 / 4EME JOURNEE
Vendredi 11 septembre 2015
Castres - Oyonnax : 35-26

Samedi 12 septembre 2015
Toulon - La Rochelle : 45-24
Racing 92 - Grenoble : 23-14
Montpellier - Stade Français : 40-20
Clermont - Bordeaux-Bègles : 26-26

Dimanche 13 septembre 2015
12h30 : Brive - Agen
17h00 : Pau - Toulouse

>>> Le classement en cliquant ici

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant