49.3 : la gauche divisée mais pas au point de voter la motion de censure

le
12
49.3 : la gauche divisée mais pas au point de voter la motion de censure
49.3 : la gauche divisée mais pas au point de voter la motion de censure

La motion de censure, que l'UMP et l'UDI défendront ce jeudi après-midi à l'Assemblée nationale, ne devrait pas recueillir de majorité contre le gouvernement. Jusqu'à son examen prévu à partir de 16 heures, la gauche tente encore d'appeler les quelques frondeurs socialistes à la raison. Même s'ils n'approuvent a priori pas cette motion de censure, ils n'ont pas digéré le «passage en force» de la «loi Macron». Le recours à l'article 49.3, qui permet d'engager la responsabilité du gouvernement pour imposer un texte sans l'avis des parlementaires, a cristallisé les tensions entre l'exécutif et la gauche du PS.

>> NOTRE QUESTION DU JOUR. Les frondeurs doivent-ils quitter le PS ?

Côté opposition, la décision de Manuel Valls d'invoquer l'article 49.3 ne passe pas non plus. L'UMP François Fillon et la frontiste Marine Le Pen appellent notamment le président François Hollande à dissoudre l'Assemblée nationale. «Pendant longtemps, j'ai cru qu'il fallait réformer petit à petit, "à la Macron". Aujourd'hui, je pense qu'il faut un choc psychologique», défend ce jeudi matin l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy.

Ce dernier, qui précise qu'il n'a jamais eu recours à cet article de la Constitution lorsqu'il était président de la République, met en exergue «l'échec» du gouvernement. Et d'estimer que «le 49.3 d'aujourd'hui, c'est la conséquence des mensonges répétés de François Hollande.»

>> Revivez les événements de ce jeudi matin :

13 heures. Le «besoin de rassemblement» de Bartolone. «Il y a notamment, dans ce qu'on a appelé "l'esprit du 11 janvier", un vrai besoin de rassemblement dans le pays, et, quelles que soient les contradictions qui peuvent exister au sein du Parti socialiste, nous devons aussi montrer que nous sommes capables de nous rassembler», estime encore l'élu de Seine-Saint-Denis. Mais, précise-t-il, «il y a des règles du jeu qui doivent être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le jeudi 19 fév 2015 à 18:28

    ce sont tous des broquignoles sans aucune competence; ne pas voter la loi macron mais ne pas non plus voter la motion de censure, il faut être totalement incoherent mais ça on le savait déjà. Quant a Valls qui veut reformer, oui mais faudrait -il le faire intelligeament, mais la aussi il y a du travail pour rendre moins stupide tous ces guignols.

  • mipolod le jeudi 19 fév 2015 à 12:44

    Les gesticulations des politiques sont devenues trop pathétiques ! Tous des fonctionnaires énarques incapables de deux sous de jugeote en matière économique alors que les remèdes d'une évidence biblique sont connues de tous et faciles à mettre en œuvre. Pitié, SVP, libérez les entreprises et laissez les faire, tout ira pour le mieux pour tout le monde !

  • T20 le jeudi 19 fév 2015 à 12:42

    Je qualifierai CEUX QUI N'ONT PAS VOULU VOTER LA LOI MACRON ET QUI NE VEULENT PAS VOTER LA CENSURE, d'une certaine forme de SADO-MASOSCHISME !

  • frk987 le jeudi 19 fév 2015 à 11:21

    Hamon rime riche avec .....

  • mperonne le jeudi 19 fév 2015 à 11:12

    Hamon, frondeur oui mais jusqu'à un certain point!!!Il ne va pas tuer la poule aux oeufs d'or.

  • mperonne le jeudi 19 fév 2015 à 11:10

    Une seile chose l intéresse la paie à la fin du mois.

  • mperonne le jeudi 19 fév 2015 à 11:09

    Hamon quand il était ministre à aider la mutuelle des étudiants (MNEF) à avoir un déficit abyssale, il na rien voulu ffaire contre car il fallait bien protéger les copains qui etaient eux à la tête de cet organisme

  • janaliz le jeudi 19 fév 2015 à 11:07

    Je parle de l'égyptien, naturellement...

  • janaliz le jeudi 19 fév 2015 à 11:06

    Etre le roi desc suffit à son bonheur !

  • 66michel le jeudi 19 fév 2015 à 10:49

    l'occasion inespérée de voir sauter ce gouvernement.............