48 millions d'enfants migrants ou déplacés de force dans le monde

le
0
Des enfants jouent dans un centre sous la protection des Nations unies à Bentiu, au Soudan du Sud (2016).
Des enfants jouent dans un centre sous la protection des Nations unies à Bentiu, au Soudan du Sud (2016).

A la veille d’une réunion de l’ONU, l’Unicef attire l’attention sur l’urgence concernant le sort des enfants réfugiés.

Les voyages ne forment plus la jeunesse mais, aujourd’hui, la mettent en danger. Près de cinquante millions d’enfants ont traversé les frontières ou ont été déplacés de force, avance l’Unicef, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, dans un document publié mercredi 7 septembre, « It’s about child ». A la veille de l’assemblée générale des Nations unies qui doit s’ouvrir à New York le 13 septembre et, surtout, de la réunion de haut niveau qui réunira les chefs d’Etat « pour gérer les mouvements massifs des réfugiés et des migrants », une semaine plus tard, l’Unicef veut attirer l’attention sur l’urgence concernant les enfants.

« La situation est de plus en plus préoccupante, explique Ted Chaiban, directeur des programmes de l’Unicef. 31 millions d’enfants [un enfant sur soixante-dix dans le monde] vivent en dehors de leur pays de naissance, dont 11 millions sont des réfugiés et demandeurs d’asile et 17 millions supplémentaires ont dû migrer à l’intérieur même de leur pays pour échapper aux violences et aux conflits. »

Inédit, ce rapport présente des données mondiales sur ces enfants, migrants forcés ou volontaires, et insiste sur les dangers qui les guettent lors de ces périples et dans les pays de destination. « Ces enfants déracinés, souvent seuls, restent des enfants et il faut les protéger. Or, la communauté internationale ne les prend pas assez en compte dans les débats sur les migrations, regrette Ted Chaiban. Il faut qu’ils soient accompagnés pour éviter les vi...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant