45 personnes tuées dans des raids russes près de Lattaquié -OSDH

le
0

(Avec confirmation de la mort du chef rebelle, détails) BEYROUTH, 20 octobre (Reuters) - Les frappes aériennes russes en Syrie ont fait 45 morts dont des civils et un chef rebelle lundi soir dans un secteur de la province côtière de Lattaquié contrôlé par les insurgés, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Selon Rami Abdulrahmane, directeur de l'OSDH, une ONG basée en Grande-Bretagne mais disposant d'un vaste réseau d'observateurs sur le terrain, les raids ont visé la région montagneuse du djebel Akrad. Le chef rebelle tué était un commandant de la "Première division côtière", un groupe insurgé combattant sous la bannière de l'Armée syrienne libre. Sa mort a été confirmée par son groupe. Il se nommait Basil Zamo et était un ancien capitaine de l'armée syrienne. La Première division côtière est l'un des groupes qui reçoivent une aide militaire étrangère de la part de pays opposés au président Bachar al Assad (Turquie, Qatar, Arabie saoudite..), dans le cadre d'un programme soutenu par les Etats-Unis. Parmi les armes fournies figurent des missiles antichar américains, l'arme pour l'instant la plus puissante dans l'arsenal rebelle. Dans certains cas, cette aide comprend également une formation militaire délivrée par des agents de la CIA. Le commandant d'un autre groupe de ce type, les brigades Nour al Dine al Zinki, a été tué lundi dans les combats au sud d'Alep. Ces groupes rebelles sont largement dépassés aujourd'hui en nombre et en puissance par les groupes djihadistes comme le Front al Nosra ou l'Etat islamique. La province de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie, est le fief du clan de Bachar al Assad, soutenu par Moscou. (Tom Perry; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant