44,5 millions de Français aux urnes pour la présidentielle

le
0
44,5 millions de Français aux urnes pour la présidentielle
44,5 millions de Français aux urnes pour la présidentielle

PARIS (Reuters) - Les bureaux de vote ont ouvert à 08h00 dimanche en France métropolitaine pour le premier tour de l'élection présidentielle, où le président sortant Nicolas Sarkozy fait face à neuf candidats.

Au total, 44,5 millions d'électeurs sont invités à choisir. Les candidats arrivés aux deux premières places s'affronteront au second tour le 6 mai. Les résultats seront diffusés à partir de 20h00. Le silence est imposé d'ici là aux candidats et aux instituts de sondages.

Les bureaux de vote seront ouverts jusqu'à 18h00 en métropole, jusqu'à 20h00 dans les grandes villes.

Le candidat socialiste François Hollande a voté à Tulle (Corrèze) en milieu de matinée, le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon à Paris, le centriste François Bayrou à Pau (Pyrénées-Atlantiques).

Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il voterait à 11h30 dans un lycée du XVIe arrondissement de Paris.

Les électeurs de Guadeloupe, Martinique, Guyane, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, la Polynésie et ceux habitant sur le continent américain ont voté samedi, mais les résultats sont tenus secrets jusqu'à la clôture des bureaux de vote en métropole.

L'écart entre les deux finalistes, position pour laquelle François Hollande et Nicolas Sarkozy sont favoris, et le total des votes de gauche et de droite donneront le ton de l'entre-deux tours, motivant d'éventuelles alliances à court terme et stratégies en vue des élections législatives de juin.

L'abstention, qui oscille entre 15 et 30% aux élections présidentielles depuis 1965, pourrait atteindre la tranche haute de cette fourchette. Le record de premier tour date de 2002, à 28,4%. En 2007, les taux sont sensiblement les mêmes au premier et au second tours : respectivement 16,2 et 16%.

Les résultats officiels du premier tour seront proclamés officiellement mercredi par le Conseil constitutionnel.

SILENCE IMPOSÉ

Face au développement des réseaux sociaux sur internet, la commission des sondages a promis d'utiliser les grands moyens pour empêcher toute diffusion prématurée de sondages ou d'estimations des résultats avant 20h00.

Elle a en particulier annoncé avoir obtenu des neuf principaux instituts l'engagement de ne pas diffuser de sondages "sortie des urnes", qui étaient livrés dans le passé sous embargo à certains médias. (voir )

François Hollande a confié récemment qu'il avait pour habitude de faire le tour des bureaux de vote "du plus favorable au moins favorable" et qu'il était "toujours anxieux" les jours d'élection.

S'il est qualifié pour le deuxième tour, il est annoncé lundi après-midi à Quimper (Finistère) et Lorient (Morbihan), selon le Télégramme de Brest.

La campagne officielle pour le second tour commencera le 27 avril pour s'achever le 5 mai. La proclamation officielle des résultats aura lieu le jeudi 10 mai. Une autre campagne s'ouvrira alors, celle des législatives des 10 et 17 juin.

Les Français sont appelés pour la neuvième fois depuis les débuts de la Ve République, en 1958, à élire au suffrage universel direct leur président dont le mandat, depuis le référendum de septembre 2000, a été ramené de sept à cinq ans.

Thierry Lévêque, Jean-Baptiste Vey, avec Elizabeth Pineau à Tulle

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant