41% des français tentés de s'expatrier en ouvrant leur déclaration d'impôt

le
1
68 % des français avouent faire leur devoir de citoyen en remplissant leur déclaration. (iofoto/shutterstock.com)
68 % des français avouent faire leur devoir de citoyen en remplissant leur déclaration. (iofoto/shutterstock.com)

(Relaxnews) - D'après un sondage Opinionway et Ooreka, un site de conseils d'experts du quotidien, pour 35% de français, remplir sa déclaration d'impôts est une source d'angoisse et pour 38% un calvaire.

Quand il s'agit de remplir leur déclaration, 30% des Français attendent toujours les derniers jours avant la date butoir et 39% pensent faire des erreurs, selon une enquête réalisée par Opinionway et Ooreka.

D'après l'étude, 35% d'entre eux indiquent même que c'est une source d'angoisse et 38 %, un "calvaire", particulièrement chez les moins de 35 ans (52%).

41% des sondés avouent que la démarche administrative leur donne envie d'aller vivre à l'étranger, même s'ils considèrent massivement faire leur devoir de citoyen (68%).

Autre révélation: 18 % avouent avoir déjà pensé à frauder au moment de remplir leur déclaration.

Enfin, interrogés sur les investissements réalisés grâce aux impôts, les participants ont évoqué trois grandes priorités : l'emploi, l'éducation et la santé, avec respectivement 26%, 23% et 20% des suffrages. Les postes sécurité et défense ne sont jugées prioritaires que par 15% et 5% des Français.

Méthodologie: l'étude quantitative réalisée du 13 au 15 avril 2016 auprès d'un échantillon de 1062 individus représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L'échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence, et interrogé en ligne sur système CAWI.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • heimdal il y a 10 mois

    L'emploi,l'éducation et la santé ,tout ce que le gouvernement a foiré .Les sans dents lui disent merci.