4 cylindres à la demande

le
0
IL faut remonter à 1929 pour retrouver la trace d'un modèle orné du B ailé roulant sur quatre pattes.

On ne présente plus ce distingué coupé qui a permis à la vénérable firme de Crewe, propriété du groupe Volkswagen depuis 1998, de se relancer et de changer de dimension. Remise au goût du jour en 2010, la Continental GT se décline désormais en version V8 biturbo. Empruntée à l'Audi S8 mais revue à la sauce Bentley, cette mécanique à injection directe d'essence participe à la réduction de la moyenne des émissions de CO2 de la gamme. Par rapport au modèle W12, qui reprend ses distances en délivrant 631 ch, Bentley annonce avoir réduit de 40% la consommation.

Crédits Photo: Max EAREY
Crédits Photo: Max EAREY

À condition d'avoir le pied léger sur l'accélérateur, il serait désormais possible de couvrir 850 km sans ravitailler. Les grands voyageurs apprécieront. Cette performance repose sur une boîte automatique à 8 rapports et sur la désactivation de quatre cylindres à vitesse stabilisée, à certains régimes. Proche du W12, le couple confortable, 660 Nm présent sur une l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant