4 conseils aux propriétaires pour que leur immobilier locatif rapporte plus

le , mis à jour le
16

Acheter un logement pour le louer permet de profiter de l'effet de levier du crédit pour se constituer un patrimoine, et s'assurer ainsi des revenus complémentaires à la retraite. Malgré ces deux avantages, depuis des années, l'immobilier locatif rapporte de moins en moins. Investir dans la pierre présente donc un risque aujourd'hui, mais il peut être maîtrisé. Si vous disposez déjà d'un patrimoine immobilier, vous avez aussi le moyen de préserver, voire d'augmenter, votre rentabilité.

Si votre appartement dans l'ancien est en mauvais état, engagez d'urgence des travaux. Les réparations d'entretien, de rénovation ou qui permettent d'améliorer l'état global du logement loué sont déductibles à 100 % de vos revenus fonciers. Lorsque le total de vos charges locatives (travaux, intérêts d'emprunt, assurances pour le bien, frais de gestion...) est supérieur aux loyers encaissés dans l'année, vous êtes en déficit foncier. Celui-ci est alors reportable sur vos autres revenus fonciers, ce qui permet, mécaniquement, de réduire votre pression fiscale. Si vous disposez encore d'un reliquat de déficit foncier après avoir effectué ce report, il est imputable, hors intérêts d'emprunt, sur vos autres revenus (salaires, pensions de retraite, etc.) dans la limite de 10 700 euros par an. Le surplus est déductible les dix années suivantes. De plus, les économies d'impôts réalisées grâce au déficit foncier ne sont pas soumises au plafonnement des niches fiscales de 10 000 euros, ce qui n'est pas le cas de la réduction d'impôts liée au dispositif Pinel.

Sans nouvelle de votre locataire huit jours après l'envoi de la quittance, contactez-le pour savoir s'il s'agit d'un oubli ou s'il traverse une mauvaise passe financière. Dans le second cas, trouvez un accord à l'amiable, et proposez-lui un échéancier de paiement. Si aucun accord n'est possible, envoyez une mise en demeure au bout de vingt jours de retard. A la seconde mensua...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile il y a 8 mois

    tiens, mon post sur l'accord amiable et l'échéancier de paiement a disparu .... trop subversif probablement.....

  • ericlyon il y a 8 mois

    Pour les nouveaux arrivant (cet article ayant été remis à la une) : pas de rentabilité possible aujourd'hui dans l'immobilier locatif cf. la dernière page de commentaires.

  • jayce003 il y a 8 mois

    Exactement sibile

  • M1961G il y a 8 mois

    je préfère les actions avec dividende car je n'ai pas d'impayé , seul le capital change . être actionnaire , c'est la liberté . en france , un locataire a souvent raison et paye quand il veut soutenu par les bobos de gauche . entre les impayés , les dégradations , il ne reste pas grand chose . les français sont frileux vis à vis de la bourse , c'est dommage .

  • sibile il y a 8 mois

    moi j'ai amorti et je jette l'éponge : la rentabilité est nulle , les loyers couvrent à peine le montant des charges, travaux, taxes et dépenses diverses sans compter les embêtements

  • Phillrug il y a 8 mois

    "Encore plus"

  • Phillrug il y a 8 mois

    Abolument d'accord avec ericlyon et M7847994, et pour moi aussi c'est du vécu et je dirai même que je suis en plein dedans ! Et je plains encore ceux qui n'ont pas amorti leurs biens ....

  • faites_c il y a 8 mois

    "4 conseils aux propriétaires pour que leur immobilier locatif rapporte plus" 1 seul conseil : evitez à tout prix d'investir dans l'immobilier! Cela ne rapporte plus rien (en dehors de la génération d'impôts) et si vous avez besoin d'argent vous ne pouvez pas liquider votre bien dans des délais acceptables pour vos créanciers!

  • faites_c il y a 8 mois

    "Si votre appartement dans l'ancien est en mauvais état, engagez d'urgence des travaux." Conseil judicieux! Vous dépenserez au minimum 2 à 3 ans de loyers et avec un peu de chances vous serez autorisé à maintenir votre loyer au niveau qu'il était avant la rénovation! Si le mauvais état est du à des incivilités des précédents locataires, pas de soucis tout reste à votre charge!

  • M7847994 il y a 8 mois

    Très bon exposé, ericlyon, tout a fait exact, pour faire comprendre à certains que les particuliers propriétaires bailleurs ne s'enrichissent pas de leur investissement pour cause de locataires surprotégés