4 700 ¤ dépensés et rien au bout

le
6

Pas d'autonomie sans permis. Marine, 24 ans, une jeune Parisienne, en école de commerce en alternance dans le sud de la France, s'en est vite rendu compte. Là-bas, pas de transports en commun. A scooter, elle ne va pas loin, surtout les jours d'hiver. Au bout d'un an, son compte en banque renfloué, elle décide de franchir le pas. « La préparation au code et les vingt heures de conduite vous coûteront 900 ¤ », lui explique un premier moniteur d'auto-école. Pas si cher. Mais il prévient : « Personne n'a son permis en si peu d'heures. A moins que vous ayez déjà conduit ? » Drôle de question. Marine ne sait même pas démarrer le moteur. En quelques mois, elle obtient son code.

Certains des amis de Marine ont renoncé

Place à la pratique. « J'avais du mal à me faire confiance », se souvient la jeune femme, aujourd'hui lassée. Son moniteur, moqueur, la surnomme « petit boulet ». « Avec vous tous, je pourrais faire une équipe de foot », rit-il en faisant référence à ses mauvais élèves. Au bout de vingt heures, sa progression reste laborieuse. Mais ses études sont finies, il est temps de retourner vivre à Paris et de chercher une nouvelle auto- école. « De nombreux forums mettaient en garde contre des prix excessifs. Tout le monde me disait que ce serait une vraie galère. » Pas faux ! Cette fois-ci, un forfait de vingt heures coûte... 1 500 ¤. Son budget s'alourdit. Peu habituée à la circulation infernale de la capitale, Marine fait tout de même des progrès. Elle reprend cinq séances de deux heures. Encore 700 ¤. On y est presque.

« Les candidats font souvent soixante heures et il est courant de le rater quatre, cinq fois », lui dit son second moniteur. Marine paye à nouveau dix heures. L'heure de l'examen sonne. Ah... oui, l'inscription coûte 200 ¤. « Là, j'avais dépensé 4 000 ¤, je n'avais presque plus rien sur mon compte. » Il faut le réussir. Mais Marine, angoissée, échoue. Par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le lundi 3 nov 2014 à 16:49

    Du joli racket, comme bien souvent cette capitale.

  • dlabore le mardi 28 oct 2014 à 18:51

    Pour conduire surtout l'hiver il faut enlever les moufles,et même savoir compter surtout son argent

  • muck12 le mardi 28 oct 2014 à 11:02

    normal le but c est faire du fric et faire des dessous de table avec l inspecteur ex a st germain en laye et autre plus on echoue plus il touche

  • dotcom1 le lundi 27 oct 2014 à 16:13

    Se faire plumer de 4700 EUR, c'est pas terrible pour une étudiante en école de commerce. Faudrait qu'elle pense à changer de cursus...

  • mlaure13 le vendredi 24 oct 2014 à 14:36

    Attendez frK987...il ne faut pas exagérer q m^me...24 ans...elle n'est pas douée pour ça sans doute...et puis, c une femme ?...:-))))))

  • frk987 le vendredi 24 oct 2014 à 08:30

    24 ans c'est "vieux" pour coordonner les gestes, jambes et bras......Un conseil passez votre permis dès 18 ans. Apprendre à lire à un enfant c'est sans problème, apprendre à lire à un adulte c'est quasi mission impossible...idem pour la conduite.