3G à qualité variable et 4G à deux vitesses : l'UFC tance les opérateurs

le
0
3G à qualité variable et 4G à deux vitesses : l'UFC tance les opérateurs
3G à qualité variable et 4G à deux vitesses : l'UFC tance les opérateurs

(AFP) - L'UFC-Que Choisir pointe des différences de qualité marquées entre les services mobiles 3G des opérateurs télécoms français, avec Free Mobile (Iliad) au pied du podium, et dénonce "une 4G à deux vitesses" selon que le consommateur se trouve à Paris ou dans une ville plus petite, dans une étude présentée mardi.Sur la 3G, "il y a des écarts extrêmement importants dans la qualité de service des opérateurs", a souligné au cours d'une conférence téléphonique Alain Bazot, le président de l'association de défense des consommateurs.

Orange tire son épingle du jeu avec un taux de qualité de 87,6%. Bouygues Telecom décroche un taux de qualité de 83,3% et SFR de 76,4%, tandis que Free (65%) "offre la qualité de service la plus faible", selon l'UFC.

Pour la navigation sur le web, deux opérateurs (Free Mobile et SFR) "se dégagent" pour la faiblesse de leur service, souligne l'étude.

Pour l'association, c'est le service de Free passant par l'itinérance d'Orange qui pose problème. Déjà dénoncée dans ses précédentes études, "cette anomalie apparaît désormais comme totalement structurelle", souligne l'UFC Que Choisir qui avait saisi la justice en janvier 2013 pour faire la lumière sur son origine.

Ainsi un abonné voulant regarder une vidéo en streaming aura 6 fois moins de chance d'avoir un visionnage de bonne qualité via l'itinérance que s'il passait par le réseau propre de l'opérateur. Le visionnage d'une vidéo sur Youtube débouche pour les clients de Free Mobile à un taux de qualité de 50% seulement.

Il y a aussi "un très haut débit de désillusion avec la 4G", que les opérateurs ont mis en avant dans leurs campagnes marketing, souligne Alain Bazot.

Orange est en tête pour la 4G avec un taux de qualité de 90,2%, devant Bouygues Telecom (84,6%), Free Mobile (78,9%) et SFR (72,1%).

- Prix bas contre qualité -

Mais globalement la vitesse de téléchargement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant