3eme étape : Rodriguez en flèche, Froome en jaune

le
0
3eme étape : Rodriguez en flèche, Froome en jaune
3eme étape : Rodriguez en flèche, Froome en jaune

A l'issue d'une étape marquée par une chute très spectaculaire qui a mis le maillot jaune à terre, l'Espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha) a vaincu le Mur de Huy, comme lors de sa victoire dans la Flèche Wallonne en 2012. " Purito " a devancé de quelques mètres le Britannique Chris Froome, nouveau leader (inattendu) du classement général devant T.Martin et Van Garderen. Thibaut Pinot (FDJ) a encore perdu plus d'une minute sur les principaux favoris.

L'ETAPE DU JOUR
Une chute met Cancellara à terre, le numéro de Purito

Une chute très spectaculaire et un numéro de soliste ! Deux temps forts dans cette troisième étape du Tour de 2015, encore plus animée que celle de dimanche qui avait vu les bordures faire leur oeuvre. Cette fois, malheureusement, c'est une chute qui a provoqué le premier bouleversement après une échappée matinale composée de Bryan Nauleau (Europcar), Martin Elmiger (IAM), Jan Barta (Bora) et Serge Pauwels (MTN) qui n'est jamais allée bien loin.

Justement au moment où le peloton revenait sur les fuyards, à un peu moins de 60 kilomètres de l'arrivée, un terrible accident a secoué la course. Après avoir touché la roue du coureur qui le précédait, William Bonnet est parti à la faute au coeur du peloton, provoquant la chute d'une vingtaine de coureurs à plus de 40km/h. Des vols planés et des images terribles qui faisaient craindre le pire pendant quelques secondes. Heureusement, les nouvelles s'avéraient rapidement assez rassurantes. Même si quatre coureurs quittaient immédiatement la route du Tour (le Français William Bonnet, le maillot blanc néerlandais Tom Dumoulin, le Russe Dmitry Kozontchuk et l'Australien Simon Gerrans), aucun n'était évacué inconscient ou dans un état préoccupant.

Finalement, la principale victime (au moins d'un point de vue symbolique) de cette chute se nommait Fabian Cancellara (Trek). Le maillot jaune, sonné en se relevant, reprenait tant bien que mal la route pour rejoindre un peloton stoppé par la direction de course pendant une quinzaine de minutes (ndlr : seulement la cinquième neutralisation d'étape de l'histoire de la Grande Boucle). Et, si la course reprenait ses droits à 50 kilomètres de l'arrivée, le coeur n'y était plus pour le Suisse, visiblement touché au dos lui qui avait dû renoncer aux classiques de printemps, deux vertèbres fracturées après une chute dans le GP E3. Grimaçant et souffrant, Spartacus a franchi la ligne d'arrivée attardé et a pris immédiatement la direction de l'hôpital. Le résultat des examens pratiqués tombait dans la soirée : deux nouvelles fractures des vertèbres et un abandon inévitable pour le champion olympique du contre-la-montre 2008.

Mais la vie du Maillot Jaune continue, cette fois sur les épaules de Chris Froome. Au terme d'un bel effort derrière Joaquim Rodriguez, trop fort dans un exercice qu'il affectionne, le coureur britannique a pris la deuxième place de l'étape en haut du fameux Mur de Huy (1,3km à 9,6% de moyenne), habituel juge de paix de la Flèche Wallonne. S'il est trop tôt pour tirer des conclusions forcément hâtives, le vainqueur du Tour 2013 a en tout cas dominé ce lundi ses principaux adversaires pour la victoire finale, Alberto Contador, Vincenzo Nibali et Nairo Quintana, tous juste derrière lui à quelques secondes mais derrière quand même. Une place qu'aurait aimé occuper également le Français Thibaut Pinot, grand perdant du jour après avoir concédé 1'33" au vainqueur et à Froome. 1'28" dimanche, 1'33" lundi, l'addition commence à se corser pour le coureur franc-comtois...

TOUR DE FRANCE 2015
Classement de la 3eme étape (Anvers-Huy - 159,5km) - Lundi 6 juillet 2015
1- Joaquim Rodriguez (ESP/Katusha) en 3h26'54"

2- Chris Froome (GBR/Sky) mt
3- Alexis Vuillermoz (FRA/AG2R-La Mondiale) à 4"
4- Dan Martin (IRL/Cannondale-Garmin) à 5"
5- Tony Gallopin (FRA/Lotto-Soudal) à 8"
6- Tejay Van Garderen (USA/BMC) à 11"
7- Vincenzo Nibali (ITA/Astana) à 11"
8- Simon Yates (GBR/Orica-GreenEDGE) à 11"
9- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 11"
10- Bauke Mollema (PBS/Trek) à 11"
...

>>> Le classement complet en cliquant ici

Classement général (après 3 étapes sur 21)
1- Chris Froome (GBR/Sky) en 7h11'37"
2- Tony Martin (ALL/Etixx-QuickStep) à 1"
3- Tejay Van Garderen (USA/BMC) à 13"
4- Tony Gallopin (FRA/Lotto-Soudal) à 26"
5- Greg Van Avermaet (BEL/BMC) à 28"
6- Peter Sagan (SLQ/Tinkoff-Saxo) à 31"
7- Rigoberto Uran (COL/Etixx-QuickStep) à 34"
8- Alberto Contador (ESP/Tinkoff-Saxo) à 36"
9- Geraint Thomas (GBR/Sky) à 1'03"
10- Zdenek Stybar (RTC/Etixx-QuickStep) à 1'04"
...

>>> Le classement complet en cliquant ici

LES FRANCAIS
Cinq noms à retenir principalement côté tricolore. Tout d'abord, le malheureux William Bonnet (FDJ), instigateur involontaire de l'énorme chute qui a mis une vingtaine de coureurs à terre, dont le maillot jaune. Touché au visage, le sprinteur de Saint-Doulchard a été évacué conscient vers l'hôpital mais semble ne pas souffrir de blessures trop sérieuses. Avant lui, Bryan Nauleau (Europcar), qui dispute son premier Tour à 27 ans, avait lancé l'échappée du jour dès le kilomètre zéro. Mais, en compagnie de ses camarades de fuite (Martin Elmiger, Jan Barta et Serge Pauwels) il a été repris au moment de la chute collective à moins de soixante bornes de l'arrivée. Dans le final, Tony Gallopin (Lotto-Soudal) a tenté de se faire la belle dans le Mur de Huy mais a finalement servir de rampe de lancement idéale à Joaquim Rodriguez. Cinquième de l'étape et premier Français au général (4eme), le porteur du maillot jaune l'an dernier est en tout cas dans une belle forme. « C’est une arrivée difficile mais je n’ai pas de regret, a-t-il expliqué à nos confrères de France TV. A 500m j’y croyais encore, mais ils étaient plus forts que moi. Je ne pensais pas que c’était si long 500 mètres. Les jambes sont bonnes, j’ai pris beaucoup de plaisir. Aujourd’hui l’arrivée me convenait et demain pareil car j’aime les pavés. »

Sixième de la dernière Flèche Wallonne dans ce même Mur de Huy, Alexis Vuillermoz (AG2R-La Mondiale) a de nouveau brillé en prenant une magnifique troisième place derrière Rodriguez et Froome. Enfin, le grand perdant côté français se nomme encore Thibaut Pinot. Comme la veille, le coureur de la FDJ a perdu du temps en coinçant dans les dix derniers kilomètres. Résultat : 1'33" encore perdues sur Froome et 2'58" de retard désormais au général, juste derrière un Romain Bardet lui aussi en difficulté. Après un chrono d'ouverture très positif, les jambes du coureur de Mélisey ne sont plus là. « Je n’étais pas bien, a réagi, dépité, Pinot au micro de France Télévisions. Une journée à oublier. Je n’avais plus de force, plus rien. Ce sont des moments difficiles parce qu’il y a eu beaucoup de préparation et, après trois jours, je me retrouve à trois minutes. On verra demain parce que sur les pavés il faut de la force. Je suis pessimiste. »

LA VIE DES MAILLOTS
Maillot jaune (leader du général) : Chris Froome (GBR/Sky)
Tout heureux d'endosser dimanche pour la 29eme fois de sa carrière (la première depuis 2012) la fameuse tunique jaune, Fabian Cancellara a vécu l'enfer entre Anvers et Huy. La faute à cette terrible chute provoquée par William Bonnet et à ce soleil qui a ruiné le bonheur du coureur suisse. Groggy et très touché par ce nouveau coup du sort, Spartacus a fini l'étape à l'agonie et s'est rapidement plaint de grosses douleurs au dos. Immédiatement transporté à l'hôpital, il a appris dans la soirée qu'il souffrait de nouveau de deux vertèbres fracturées. Les mêmes blessures qui avaient mis un terme à sa tournée des classiques de printemps un peu plus tôt cette année. 

Conséquence de la culbute et de la poisse de Cancellara, le final de cette étape a provoqué une nouvelle bagarre pour la conquête du maillot jaune qui se retrouve sur les épaules d'un troisième coureur différent en trois jours. Deuxième de l'étape derrière Purito Rodriguez, Chris Froome se pare de jaune un peu à la surprise générale. Le Britannique a bien fait de s'arracher dans la terrible pente du Mur de Huy, Tony Martin, son dauphin, échouant à une seconde... Comme il l'a cependant reconnu dès la fin de l'étape sur son compte Twitter, cette prise de pouvoir était quelque peu « inattendue » pour Froome. Reste à voir comment il gèrera l'étape des pavés mardi, lui qui n'est pas réputé pour être le plus adroit sur un vélo... « Je n’ai pas peur des pavés demain, a réagi Froomey au micro de nos confrères de France Télévisions. Mais là encore tout peut arriver. » Ce n'est pas Cancellara qui dira le contraire.

Maillot vert (classement par points) : Andre Greipel (ALL/Lotto-Soudal)
Vainqueur du sprint intermédaire d'Havelange au km 128, Andre Greipel, vainqueur d'étape dimanche, a consolidé son maillot vert en prenant 20 points devant son compatriote John Degenkolb et Nacer Bouhanni.

Maillot à pois (classement de la montagne) : Joaquim Rodriguez (ESP/Katusha)
Alors que la côte Bohissau (4eme cat.) n'a finalement pas compté pour le classement de la montagne en raison de la neutralisation temporaire de la course, Joaquim Rodriguez a endossé le premier maillot à pois de ce Tour grâce aux deux points inscrits en haut du Mur de Huy (3eme cat.). Vainqueur de la deuxième étape de sa carrière sur le Tour (après la 12eme du Tour 2010), le coureur catalan devrait être l'un des grands artisans de ce classement de la montagne pendant les trois prochaines semaines. Tout comme le Polonais Rafal Majka (Tinkoff-Saxo), tenant du titre, qui a pris un point en haut de la côte de Cherave (4eme cat.). Un point aussi pour Michael Schär (BMC) au sommet de la côte d'Ereffe.

Maillot blanc (meilleur jeune) : Peter Sagan (SLQ/Tinkoff-Saxo)
Pris dans la grosse chute collective du jour, le Néerlandais Tom Dumoulin, porteur du maillot blanc, a du quitter la route du Tour. Et c'est Peter Sagan, 27eme de l'étape, qui le récupère avec 36 secondes d'avance sur le Français Warren Barguil et 1'25" sur Nairo Quintana.

Combatif de l’étape : Jan Barta (RTC/Bora Argon 18)

Mardi 7 juillet 2015 : Seraing (BEL) - Cambrai (223,5km)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant