36e Jazz in Marciac : pour tous les goûts, de Joe Cocker à Paco de Lucia

le
0
Le chanteur britannique Joe Cocker AFP PHOTO / DANIEL ROLAND
Le chanteur britannique Joe Cocker AFP PHOTO / DANIEL ROLAND

(AFP) - Le festival Jazz in Marciac, fidèle à une programmation éclectique qui attire chaque année plus de 220.000 visiteurs au coeur de la campagne du Gers, fera de nouveau une grande place cet été (26 juillet-15 août) aux styles cousins, mettant en vedette le rocker Joe Cocker comme le guitariste flamenco moderne Paco de Lucia.

Le spectre musical de cette 36e édition sera large, avec une ouverture confiée au bluesman Robert Gray et un dernier concert le 10 août sous le grand chapiteau de 6.000 places, assuré par "l'orchestre des mariages et enterrements" de Goran Bregovic, big band inclassable inspiré des musiques balkaniques.

En contrepoint des soirées du chapiteau, le festival off accueillera chaque matin et après-midi de multiples formations, représentant tous les courants du jazz, sur un podium installé au coeur du village, place de l'Hôtel de Ville. Il s'y prolongera jusqu'au 15 août.

Comme l'an dernier, le festival fera la part belle aux voix.

La chanteuse de jazz canadienne Diana Krall sera au coeur de la soirée du 30 juillet, Gilberto Gil parcourra le 1er août le chemin qui a mené l'ancien ministre de la Culture brésilien de la bossa-nova au rock et au reggae.

Al Jarreau vagabondera le 4 août entre jazz, pop et R§B, avant que Joe Cocker n'entre en vedette sous le grand chapiteau le 7 août.

L'enfant de Sheffield aura alors 69 ans, mais depuis sa reprise de "With a little help from my friends" des Beatles en 1969 à Woodstock, il ne cesse d'enflammer, de sa voix rauque, les titres soul pop ou rock qu'il a créés ou repris.

Dans un tout autre registre, le guitariste Paco de Lucia aura fait l'événement le 5 août. Chef de file du flamenco moderne, l'Andalou sera à la tête d'une formation de huit musiciens, chanteurs et danseurs.

Marciac a ses fidèles, au premier rang desquels le trompettiste Wynton Marsialis, parrain du festival, statufié sur une place de la bourgade, qui comme souvent se produira deux fois (31 juillet et 3 août). Il partagera l'affiche du 3 août avec un autre habitué, le patriarche du piano Ahmad Jamal, 83 ans.

D'autres grands artistes connaîtront au contraire cette année leur baptême de Marciac. Ce sera le cas du guitariste George Benson (28 juillet), du saxo Curtis Stigers (le 4 août), du saxo David Sanborne (le 8 août) et du trombone Fred Wesley (le 9 août).

dbe/ev/bg

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant