350 soirées programmées à travers toute la France pour "Les nuits des étoiles"

le
0
350 soirées programmées à travers toute la France pour "Les nuits des étoiles"
350 soirées programmées à travers toute la France pour "Les nuits des étoiles"

(Relaxnews) - Si vous êtes à Antibes, Paris, Martigues, Ajaccio ou Epinal du 9 au 11 août, jetez un coup d'oeil dans le ciel le soir venu, vous serez aux premières loges.

Surtout n'oubliez pas d'observer le ciel les soirs du 9 au 11 août : un spectacle féérique attend aussi bien les initiés que les novices en astronomie. En effet, "Les nuits des étoiles" sont de retour. Et pour cette 23e édition, à laquelle 100.000 personnes s'apprêtent à participer, c'est le thème des "distances dans l'univers" qui sera expliqué par des équipes d'astronomes postées sur les sites d'observations.

L'Association française d'astronomie et Planètes sciences, à l'origine de cet événement, se sont associés notamment au Cnes et à l'Institut national des sciences et de l'univers, pour dévoiler au grand public les enjeux de la mission Gaia. Organisée cet automne, elle verra le lancement d'un satellite astronomique chargé notamment de fournir une estimation plus pointue des distances entre planètes et étoiles . A quelle distance sont les étoiles ? Voilà une question qui pourrait bien finir par avoir une réponse précise. De quoi nous donner une meilleure compréhension de notre galaxie.

La tête dans les étoiles dès 21 heures

Les curieux du ciel ont rendez-vous avec plus de 350 soirées gratuites à travers toute la France (l'événement a également lieu en Belgique, Suisse, Italie, Maroc et Algérie) pour passer un tête-à-tête avec les astres. Au programme : étoiles filantes, coucher de Vénus et Saturne ou encore focus sur les "Trois belles d'été" que sont Véga, Déneb et Altaïr.

C'est à partir de 21 heures que le public est convié à rejoindre son site d'observation. Parmi les lieux d'accueil où le ciel risque d'être le plus favorable, on compte la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris, l'observatoire des Baronnies Provençales, le Bastion St Jaume sur le port d'Antibes, le stade de Saint Marcel d'Ardèche, La Couronne sur le parking du Phare à Martigues, le Centre scientifique de Vignola à Ajaccio ou encore les Jardins de la Cité de l'espace à Toulouse.

La ferme des étoiles de Mauroux, qui proposera aussi des ateliers pour enfants, devrait également être un lieu idéal pour suivre l'événement. Tout comme La maison de la nature à Muttersholtz et le Planétarium d'Epinal.

Pour contempler les étoiles filantes, l'AFA conseille de se munir surtout d'un bon transat. En effet, elles sont visibles à l'oeil nu et ne nécessitent ni jumelles ni télescope.

Site : www.afanet.fr/

ab/sbs

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant