35 heures : Macron remet ça

le
4
35 heures : Macron remet ça
35 heures : Macron remet ça

« Je ne suis pas sûr qu'il sache très bien où est le siège du PS... » rigole, avec affection, un proche du président quand on l'interroge sur le benjamin du gouvernement, Emmanuel Macron (36 ans), social-libéral assumé, couvé par François Hollande et Manuel Valls. Las, le chouchou s'est fait taper sur les doigts hier pour avoir récidivé sur les 35 heures.

Invité par une commission de l'Assemblée, le ministre de l'Economie a dit ce qu'il pensait, proposant une fois encore d'assouplir les lois Aubry. Comme il l'avait fait en début de semaine à Londres en proposant des dérogations et fin août avant sa nomination. « Je défends les 35 heures sans pour autant les mettre sur un piédestal », a exposé Macron, plaidant pour plus de flexibilité. Et ajoutant : « C'est un progrès qu'il faut faire respirer. »

Des propos jugés mal venus. « C'est un peu gênant d'en parler publiquement », confie-t-on au sommet de l'Etat. Porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll a voulu voir là une position personnelle. « Ce n'est pas un sujet », a-t-il ajouté, fermant le débat.

Dans les coulisses du pouvoir, beaucoup sont pourtant d'accord avec le patron de Bercy. C'est le ti-ming de ses déclarations qui pose problème, alors que l'exécutif, qui n'entend pas revenir sur la durée légale du travail, est très irrité par les doléances du patron du Medef Pierre Gattaz. « Macron n'a pas tort, sur le fond, on est en phase », concède un proche du chef de l'Etat. Matignon s'est bien gardé de le recadrer, voyant dans ses propos un non-événement. Manuel Valls n'avait-il pas préconisé de déverrouiller les 35 heures en 2011 ?

Macron n'a d'ailleurs fait qu'anticiper une négociation qui doit s'ouvrir début 2015. Les partenaires sociaux doivent rediscuter à cette date des aménagements aux lois Aubry actés par l'accord social sur la sécurisation de l'emploi de janvier 2013. Lequel a autorisé des entreprises en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pvza le vendredi 21 nov 2014 à 11:47

    Vu vos commentaires ci-dessous et surement ceux à venir gauche au pouvoir "ne touche pas aux 35h" droite au pouvoir "ne touche pas aux 35h".... Alors evitez d'ecrire n'importe quoi. Reflechissez un peu Ni l'une ni l'autre n'a les C...lles de modifier cette loi

  • M2833874 le vendredi 21 nov 2014 à 08:58

    Je propose une extension des 35h aux élus soces: pas plus de 35h au pouvoir.

  • M488902 le vendredi 21 nov 2014 à 08:53

    Aucune reforme surtout. Laissons la France couler et profitons-en. J'avoue qu'ils sont forts les socialistes. Mais pas respectueux des autres (riches ou sans-dents...).

  • frk987 le vendredi 21 nov 2014 à 08:42

    Géniale cette phrase "Je défends les 35 heures sans pour autant les mettre sur un piédestal", on est pour ou on est contre....mais là on touche au fin fond du ridicule.