«343 salauds» signent une tribune pour «la liberté d'aller aux putes»

le
4
Des personnalités des médias signent une tribune contre la pénalisation de la prostitution, provoquant la colère de militantes féministes.

Ils condamnent le sexe «sans consentement» mais réclament solennellement le droit à «leur pute». Sur le modèle du manifeste pro-avortement des «343 salopes», publié en 1971 par le Nouvel Observateur, «343 salauds» s'apprêtent à signer une tribune contre la pénalisation des clients de prostituées, dans le prochain numéro du magazine Causeur.

Parmi les signataires, Frédéric Beigbeder, Eric Zemmour et Ivan Rioufol, tous deux journalistes du groupe Le Figaro, mais aussi Nicolas Bedos, Richard Malka (avocat de DSK) et Basile de Koch, le mari de Frigide Barjot.

S'ils se disent loin des «frustrés, pervers ou psychopathes décrits par les partisans d'une répression déguisée en combat féministe», les signataires réclament la liberté de disposer du corps des travailleuses du sexe contre rémunération et...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xenfab le mercredi 30 oct 2013 à 21:21

    Tu prends combien toi mlaure13 ?

  • mlaure13 le mercredi 30 oct 2013 à 11:55

    S'ils veulent ma signature...ça fera 344?!... :-)))

  • LeRaleur le mercredi 30 oct 2013 à 11:54

    On peut signer OÙ ?

  • laeti453 le mercredi 30 oct 2013 à 10:18

    NON! Au nom de la théorie du genre chère à l'idéologie dominante, il faut lutter contre le sexe hétéro générateur de l'inflation démographique!Tous invertis , c'est la lutte finale!