340 milliards ¤ en 2014 pour l'investissement en immobilier d'entreprises

le
0

La dernière étude de DTZ insiste sur la progression des investissements en immobilier d'entreprises en raison de leur rendement attractif.

 L'immobilier serait grippé ? Pas sur...

D'après les informations transmises par 3000 gestionnaires de fonds et investisseurs, DTZ estime que 340 mds $ sont disponibles pour l'investissement en immobilier d’entreprise en 2014, soit une progression de 6 % sur les six derniers mois.

Si l'Asie Pacifique est le segment le plus prisé, l'Europe n'est pas en reste.... avec 90 Mds $ de capitaux disponibles. En Europe, près de 60 % des capitaux se dirigent sur les marchés secondaires et moins d’un tiers sur ceux classés « core » (Royaume-Uni, Allemagne et France).

 

Compte-tenu de la forte compétition entre investisseurs sur les marchés core, DTZ prévoit une augmentation de l’activité des fonds non-core sur les segments et les marchés secondaires.

La diversification par segment immobilier demeure un critère essentiel. Cependant, DTZ note une hausse des fonds destinés au commerce (30% des capitaux disponibles), suivis par le résidentiel (25%).

Les rendements obligataires restent faibles tandis que la plupart des marchés de l’immobilier offre des rendements historiquement attractifs. Cette attractivité du segment immobilier a d’ailleurs permis de lever 24 mds $ supplémentaires au cours les six derniers mois.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant