34 morts dans les bombardements rebelles sur Alep, selon l'OSDH

le , mis à jour à 13:09
0

BEYROUTH, 16 juin (Reuters) - Trente-quatre personnes ont péri dans des bombardements de la rébellion syrienne sur des quartiers d'Alep contrôlés par le gouvernement, a rapporté mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), parlant du pilonnage le plus meurtrier jamais effectué par les rebelles dans la deuxième ville de Syrie. D'après l'OSDH, qui suit le conflit syrien en s'appuyant sur un réseau de sources locales, douze enfants figurent parmi les 34 décès recensés, et près de 200 personnes ont également été blessées. Plus de 300 obus ont été tirés selon l'Observatoire, qui ne précise pas la date de cette attaque. La télévision d'Etat syrienne a communiqué lundi un bilan de 23 morts, déclarant qu'une mosquée où des enfants prenaient des cours de religion avait notamment été visée. ID:nL5N0Z148B En visite à Damas, l'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, a dénoncé une attaque aveugle contre des civils tout en exhortant le gouvernement à ne pas mener de représailles en larguant des barils d'explosifs sur l'agglomération. (Sylvia Westall; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant