30 bonnes raisons d'aimer Thomas Müller

le
0
30 bonnes raisons d'aimer Thomas Müller
30 bonnes raisons d'aimer Thomas Müller

Ce Bayern-Barça, c'est aussi la rencontre entre le meilleur joueur du monde et l'autre meilleur joueur du monde. Celui dont personne ne parle, celui que personne ne voit. Membre éminent du grand Bayern, Thomas Müller est ce qu'on appelle un faux timide. Un type charismatique et drôle, mais surtout complètement normal. Au cas où il vous fallait des raisons de l'aimer, en voici trente.

  • Parce que jouer les chaussettes baissées comme Kempes, Littbarski et Jean-Paul Huchon, c'est la classe.

  • Parce que toi aussi, on t'appelle " l'homme sans muscle ".

  • Parce que toi, à l'été de tes 21 ans, tu cherchais un job pendant que lui disputait sa première coupe du monde dont il finissait meilleur passeur et co-meilleur buteur.

  • Parce que 4 ans plus tard, tu cherchais toujours un job, si possible pour manger autre chose que des pâtes, pendant que lui disputait sa seconde Coupe du monde. Un Mondial qu'il a remporté, évidemment qu'il a remporté et dont il a fini second meilleur buteur.

  • Parce que toi aussi tu dis de toi " j'ai rarement vu un joueur aussi bizarre que moi ". Bon, peut-être pas pour les mêmes raisons...

  • Parce qu'il accompagne toujours Lisa, sa femme, à l'équitation, alors que toi tu ne fais même pas les courses.

  • Parce que 300 matchs, 119 buts et 105 passes décisives avec le Bayern Munich, c'est costaud. Encore plus quand on compte 63 sélections et 27 buts avec l'Allemagne, dont 10 en Coupe du monde.

  • Parce que toi aussi, quand tu traines près de la pelouse, on te prend pour un ramasseur de balle.


  • Parce que tu aimes bien les imitations. Surtout quand tu singes un mec dont personne ne sait qu'il est moins fort que toi.


  • Parce qu'il est gentil avec les enfants. Même ceux de Robben qui finiront chauves.























  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant