30.000 séropositifs s'ignorent en France

le
0
Les personnes infectées mais non dépistées sont responsables de 60 % des contaminations chaque année dans notre pays.

Infectées sans le savoir, elles deviennent des vecteurs inconscients de la maladie. En France, 30.000 personnes ignorent qu'elles sont séropositives et constituent le «réservoir caché» de l'épidémie de sida, selon une étude réalisée par une équipe de l'université Pierre-et-Marie-Curie, à Paris. «Alors qu'elles ne représentent que 20 % des personnes porteuses du VIH, on estime qu'elles sont à l'origine de 60 % des contaminations chaque année», souligne Virginie Supervie, épidémiologiste à l'Inserm, qui a présenté ce travail vendredi lors du séminaire de l'Agence nationale de recherches sur le sida (Anrs).

Par une méthode de «rétrocalcul», l'équipe de chercheurs a estimé, à partir des données de surveillance de la maladie, le nombre de personnes séropositives sans le savoir à la fin de l'année 2010, mais aussi leur profil. Il s'agit d'homme...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant