3 milliards d'euros pour le logement social et la rénovation énergétique

le
3

François Hollande a annoncé que la Caisse des Dépôts débloquera trois milliards d’euros supplémentaires pour construire 50.000 logements sociaux et financer la rénovation énergétique des bâtiments publics.

Lançant le bicentenaire de la Caisse des Dépôts, François Hollande a annoncé ce mardi des mesures supplémentaires en faveur du logement et de la construction. La Caisse des Dépôts (CDC) va ainsi débloquer d’ici 2017, trois milliards d’euros, la moitié pour le logement social , l’autre pour la rénovation énergétique des bâtiments publics. Ces montants proviendront de cessions d’actifs, a précisé Pierre-René Lemas, directeur de la Caisse des Dépôts.

Les fonds débloqués pour le logement social prendront la forme de prêts. Les organismes de logement social pourront emprunter à taux zéro sur 20 ans auprès de la Caisse des Dépôts. Ils pourront ainsi lever 8 milliards milliards d’euros pour financer de 50.000 logements sociaux de plus et de rénover «des milliers d’autres» habitations, à travers des travaux d’isolation thermique. Le chef de l’État a en outre souligné qu’en 2015, les montants prêtés par la CDC aux organismes de logement social ont atteint un record historique.

750 millions d’euros pour une foncière publique

Par ailleurs, la Caisse des Dépôts va également constituer une grande société foncière publique capitalisée à hauteur de 750 millions d’euros. «Nous mobiliserons tous les terrains du secteur public. Nous les mettrons à la disposition des bailleurs sociaux, des organismes de construction et cela génèrera 75.000 logements supplémentaires en cinq ans», a poursuivi François Hollande.

Autre nouveauté annoncée: une enveloppe de 1,5 milliard d’euros sous forme de prêts à taux zéro à très long terme, qui sera destinée à la rénovation des bâtiments publics. Ce montant couvrira 100 % des besoins des emprunteurs: collectivités locales, hôpitaux, universités.

La Caisse des dépôts mobilisera ainsi dans les cinq ans qui viennent plus de 26 milliards d’euros en capital et 100 milliards d’euros en prêts pour le logement, les infrastructures et les équipements publics, a indiqué Pierre-René Lemas.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M999141 il y a 11 mois

    Et hop ! 3 milliards de plus. Est-ce bien la vocation de la CDC de financer à taux zéro et à très long terme des dépenses amortissables ? en clair, quand il s'agira de rembourser la dette, l'objet de la dette aura une valeur proche de zéro. Les annonces, c'est pour Hollande, la dette, c'est pour les suivants.

  • Eledees il y a 11 mois

    On (la France) est devenus la lanterne rouge de l'Europe..comment continuer de croire que nous allons dans la bonne direction ?

  • Eledees il y a 11 mois

    Tant que le peuple français n'est pas lésé par les décisions de destinations budgétaires..mais est ce vraiment le cas? pas confiance dans nos dirigeants.