3,7 millions de dollars d'amende pour une fuite d'oléoduc

le
0

(Commodesk) Le spécialiste canadien du transport d'hydrocarbures et des "énergies vertes", Enbridge, pourrait être condamné à payer une amende record de 3,7 millions de dollars pour une fuite de pétrole en juillet 2010 au Michigan. La rupture d'un oléoduc avait conduit au déversement de 3,2 millions de litres de brut (4,3 millions selon l'agence américaine de protection de l'environnement) dans la rivière de Kalamazoo.

Un rapport du Bureau national de la sécurité des transports de matériaux dangereux aux Etats-Unis (PHMSA), publié le 2 juillet, démontrait en quoi Enbrige a enfreint, à 24 reprises, les normes fédérales de sécurité. Selon le rapport, les employés auraient réagit à l'accident, 17 heures après la fuite et la compagnie a tenté de redémarrer l'oléoduc à deux reprises en dépit des avertissements. De plus la faille à l'origine de la fuite aurait été identifiée par l'entreprise cinq ans avant le déversement.

La compagnie à 30 jours pour réagir, elle peut payer l'amende ou demander un procès. Dans un communiqué du 10 juillet, le président de la division oléoducs d'Enbridge a déclaré que l'entreprise avait changé de procédure depuis l'accident et que les conclusions du rapport seront étudiées afin d'ajuster la formation des employés si nécessaire.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant