2eme étape : Trop facile pour Kittel

le
0

Le premier sprint de la 99eme édition du Tour d’Italie a été une formalité pour l’Allemand Marcel Kittel. Sans grande opposition, le sprinteur de la formation Etixx-Quick Step devance Arnaud Démare de plusieurs longueurs.

C’était quasiment entendu, cette première étape du Giro d’Italia ne pouvait que se conclure dans un sprint massif. Au terme des 190km d’un parcours relativement plat tracé entre Arnhem et Nimègue, les trains des équipes de sprinteurs se sont mis au travail pour mettre leurs leaders dans les meilleures positions. Et c’est un jeu dans lequel Marcel Kittel excelle un peu plus que les autres. Mais avant ce sprint final, cette première étape en ligne de la 99eme édition du Tour d’Italie a été longtemps menée par un groupe de trois fuyards avec Omar Fraile (Dimension Data), Giacomo Berlato (Nippo-Vini Fantini) et un des régionaux de l’étape, Maarten Tjallingii (LottoNL-Jumbo). Ces trois coureurs ont tout d’abord pris grandement le large, avec un écart atteignant sans peine les huit minutes. Mais, petit à petit, le peloton a repris la main et réduit l’écart avant de reprendre les échappés à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée. Giacomo Berlato a tenté d’y aller seul mais n’a tenu que dix kilomètres de plus.

Etixx-Quick Step met Kittel sur orbite

Une échappée qui a permis à Omar Fraile de prendre les points de la seule difficulté du jour et, donc, d’endosser le premier maillot bleu du meilleur grimpeur de l’épreuve. Mais qui n’a pas dérogé au scenario tissé bien avant le départ de cette deuxième étape. Une fois l’ensemble des fuyards repris, les différents trains se sont mis en place et ont progressivement accéléré le rythme malgré les routes parfois très étroites des dix derniers kilomètres. A l’entame du dernier kilomètre, ce sont les coéquipiers d’Arnaud Démare qui sont le mieux en place, menant la charge avec les Etixx-Quick Step juste derrière. C’est justement Marcel Kittel qui lance le sprint en premier à 200 mètres de la ligne d’arrivée. Tout en puissance, l’Allemand ne laisse aucune chance aux autres sprinteurs, qui ne se battent plus que pour la deuxième place, qui revient à Arnaud Démare, juste devant Sacha Modolo. Au classement général, Tom Dumoulin conserve le maillot rose devant Primoz Roglic mais, au jeu des bonifications, Marcel Kittel est revenu à une seconde du Néerlandais et pourrait s’emparer de la tunique du leader dès ce dimanche et une arrivée à Arnhem. CYCLISME / TOUR D’ITALIE 2eme étape - Anhem-Nimègue (190km) - Samedi 7 mai 2016 1- Marcel Kittel (ALL/Etixx-Quick Step) en 4h38’31’’ 2- Arnaud Démare (FRA/FDJ) mt 3- Sacha Modolo (ITA/Lampre-Merida) mt 4- Moreno Hofland (PBS/LottoNL-Jumbo) mt 5- Nicola Ruffoni (ITA/Bardiani-CSF) mt 6- Alexander Porsev (RUS/Katusha) mt 7- Caleb Ewan (AUS/Orica-GreenEdge) mt 8- Kristan Sbaragli (ITA/Dimension Data) mt 9- Andrey Amador (CRC/Movistar) mt 10- Giacomo Nizzolo (ITA/Trek-Segafredo) mt ... Classement général à l’issue de la 2eme étape 1- Tom Dumoulin (PBS/Giant-Alpecin) en 4h4934’’ 2- Primoz Roglic (SLO/LottoNL-Jumbo) mt 3- Marcel Kittel (ALL/Etixx-Quick Step) à 1’’ 4- Andrey Amador (CRC/Movistar) à 6’’ 5- Tobias Ludwigsson (SUE/Giant-Alpecin) à 8’’ 6- Moreno Moser (ITA/Cannondale) à 12’ 7- Bob Jungels (LUX/Etixx-Quick Step) à 13’’ 8- Matthias Brändle (AUT/IAM Cycling) à 14’ 9- Silvan Dillier (SUI/BMC Racing) à 16’’ 10- Roger Kluge (ALL/IAM Cycling) à 16’’ ... 19- Alexandre Geniez (FRA/FDJ) à 21’’ ...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant