26eme journée : Un final sous (très) haute tension

le
0
26eme journée : Un final sous (très) haute tension
26eme journée : Un final sous (très) haute tension
La 26eme et dernière journée de Top 14 s'annonce riche en enjeux ce samedi. Dans le haut du tableau, tout reste à faire tant pour les qualifications directes en demi-finales que pour le top 6. En bas, Bayonne, Brive mais aussi Grenoble jouent leur avenir dans l'élite du rugby français.

Lutte pour les deux premières places

Si les demi-finales de Top 14 se joueront sur terrain neutre, dans le stade flambant neuf de Bordeaux, terminer aux deux premières places de la saison régulière donne un vrai avantage puisque cela permet de se qualifier directement pour les demi-finales. Et donc de s’éviter un barrage périlleux. A ce jeu-là, Toulon fait figure favori. Leader avant cette 26eme journée, le RCT n’a besoin que d’une victoire contre Oyonnax, qui a déjà annoncé son intention de se déplacer dans le Var avec une équipe remaniée.

Derrière, Clermont est actuellement deuxième. Ce samedi, l’ASM se déplace à Montpellier, déjà éliminé de la course aux phases finales. Mais les Héraultais peuvent encore accrocher la septième place, potentiellement qualificative pour la Champions Cup. En cas de victoire, les Jaunards s’ouvriront la porte des demies. Mais en cas de contre-performance, c’est le Stade Français qui pourrait en profiter. Le club de la capitale, qui joue à Brive, peut espérer décrocher la deuxième place en cas de succès en Corrèze, conjugué à un faux pas clermontois. Pas une mince affaire quand on sait que le CAB joue son avenir en Top 14 dans le même temps (voir ci-dessous).

Le match pour les phases finales

S’il ne parvient pas à accrocher l’une de deux premières places, le Stade Français se consolera avec une qualification pour les phases finales. Les coéquipiers de Sergio Parisse ont déjà validé leur billet le week-end dernier, et sont même déjà assurés de jouer à domicile. Derrière, on voit mal comment le Stade Toulousain ne parviendrait pas à accrocher la quatrième place. Avec quatre longueurs d’avance sur Oyonnax, qui joue à Toulon, les hommes de Guy Novès accueillent Bordeaux-Bègles et n’ont besoin que d’un point pour se mettre à l’abri d’un exploit des Oyonnaxiens. L’UBB, actuellement sixième, est condamné à un exploit en terre toulousaine pour rejoindre les phases finales. Car en cas de match nul et donc d’égalité au classement avec Oyonnax, les Girondins ne présentent pas un bilan favorable face aux hommes de Christophe Urios.

Actuellement septième, le Racing-Métro reçoit Castres ce samedi. Une dernière journée largement à la portée des Racingmen que l’on imagine mal ne pas s’imposer contre le CO, déjà assuré de se maintenir en Top 14. Avec une victoire, les Ciel et Blanc ne sont pas mathématiquement assurés de jouer les phases finales, mais au regard du calendrier d’Oyonnax et Bordeaux-Bègles, tout porte à croire qu’une victoire du Racing sera largement suffisante.

La course au maintien

En bas de tableau, après une semaine agitée en coulisses, l’Aviron Bayonnais joue l’avenir du rugby basque en Top 14 ce samedi. A Jean-Dauger, les Bayonnais accueillent La Rochelle, qui n’a plus rien à jouer cette saison. Pour se maintenir, les hommes de Patricio Noriega doivent faire un meilleur résultat que Brive, qui compte un point d’avance au classement avant ce match. Si Brive bat le Stade Français, Bayonne devra l’emporter avec le bonus offensif. Si Brive s’incline, sans bonus, les Basques devront au moins s’incliner avec le bonus ou prendre les deux points du match nul. Car en cas d’égalité, le bilan des confrontations entre les deux clubs penche du côté de l’Aviron.

Une chose est sûre, si Brive l’emporte avec le bonus offensif, le club corrézien sera assuré de jouer en Top 14 la saison prochaine. Un troisième club est encore concerné (de loin) par la lutte pour le maintien. Grenoble, qui se déplace à Lyon bon dernier, n’a besoin que d’un point pour assurer son maintien. En cas de défaite non-bonifiée, les hommes de Fabrice Landreau se mettront en danger et seraient relégués au prix d’un scénario catastrophe : une victoire de Brive et une victoire à cinq points de Bayonne. 

Classement
1- Toulon 71

2- Clermont 71
3- Stade Français 70
4- Toulouse 66
5- Oyonnax 62
6- Bordeaux-Bègles 60
7- Racing-Métro 60

11- Grenoble 52
12- Brive 48
13- Bayonne 47
14- Lyon 37

TOP 14 / 26EME JOURNEE
Samedi 23 mai 2015
Toulon - Oyonnax
Montpellier - Clermont
Toulouse - Bordeaux-Bègles
Brive - Stade Français
Bayonne - La Rochelle
Racing-Métro - Castres
Lyon - Grenoble

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant