26 suspects dans l'attentat au Koweït placés en détention

le , mis à jour à 16:57
0

KOWEIT, 6 juillet (Reuters) - Vingt-six personnes soupçonnées d'implication dans l'attentat suicide du 26 juin au Koweït ont été placées en détention provisoire pour une durée de dix jours, rapporte lundi un journal local, citant le parquet de l'émirat. L'attentat suicide contre la mosquée Imam al Sadek dans le quartier de Sawaber, dans la partie orientale de Koweït City, a fait 27 morts. Il a été revendiqué par l'organisation Etat islamique (EI), qui s'est également attribué la responsabilité du carnage commis le même jour dans la station balnéaire de Sousse, en Tunisie. Cité par le journal arabophone Al Qabas, le procureur Dherar al Assoussi a précisé que quatre femmes figuraient parmi les 26 suspects. Il a également dit que d'autres suspects avaient été identifiés, parmi lesquels des membres de l'EI combattant à l'étranger dont plusieurs proches habitant au Koweït ont été inculpés en lien avec l'attentat. Un autre quotidien koweïtien, Al Rai, a annoncé la semaine dernière que dix suspects, de nationalité koweïtienne et saoudienne ou résidents apatrides de l'émirat, avaient été présentés devant le ministère public, ce qui signale l'ouverture de poursuites à leur encontre. Parmi ces dix personnes figurent cinq individus accusés d'avoir aidé le kamikaze, un ressortissant saoudien, à commettre son attentat. (Ahmed Hagagy; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant