25eme journée : Pau et le Stade Français s'imposent

le
0

Pau a battu Grenoble (29-12) avec le bonus offensif et a offert une belle sortie à Damien Traille et Jean Bouilhou qui ont joué leur dernier match avec la Section Paloise. Le Stade Français s'est lui imposé face à Agen (28-26) et termine bien sa saison à domicile.

Les principaux enseignements

Le Stade Français au bout du suspense Malgré la pluie, les deux équipes ont souhaité envoyer du jeu dès le début du match. Ce sont les Agenais qui ont frappé les premiers. George Tilsley a percé, Willam Demotte a apporté son soutien et a servi Marc Baget qui n’avait plus qu’à aplatir. Ensuite, réponse du berger à la bergère. Deux minutes plus tard, Waisea a décalé Jérémy Sinzelle avec une superbe chistera. L’ailier parisien a remporté son un contre un pour marquer le premier essai des siens. Décidément, les deux équipes se sont rendu coup pour coup dans ce premier acte. Agen a repris l’avantage par l’intermédiaire de Tamaz Mchelidze. L’ailier géorgien a fait parler sa puissance pour battre deux défenseurs et aplatir. Après une pénalité de Jules Plisson, les Parisiens ont pris le score (15-14) pour la première fois de la rencontre. L’ouvreur parisien a ajusté une sublime passe au pied. Djibril Camara a fait parler son adresse pour se saisir du ballon et pour marquer le deuxième essai des siens avant la mi-temps. Au retour des vestiaires, les deux équipes ont continué sur leurs belles intentions malgré la pluie battante. Mais M. Descottes a décidé de sévir jugeant Jalil Narjissi comme ayant commis trop de fautes. Le talonneur a écopé d’un carton jaune. Dans la foulée, les Parisiens en ont profité et ont créé le décalage sur un ballon de récupération. Djibril Camara a fait parler sa vitesse pour concrétiser l’action de ses coéquipiers. Les Lot-et-Garonnais sont revenus dans la partie avec un essai d’Antoine Miquel. Le jeune flanker s’est extirpé d’une mêlée pour aplatir en puissance. En s’appuyant sur les fondamentaux, les Agenais sont revenus à quatre points. Et les joueurs de Mathieu Blin ont même pris les commandes avec un essai de Marco Kotze. Servi par Clément Darbo, le troisième ligne a résisté au retour des défenseurs. Les Agenais ont cru remporter leur première victoire à l’extérieur de la saison mais c’est sans compter sur Jules Plisson. Avec une ultime pénalité, l’ouvreur français a offert la victoire au Stade Français (28-26). A l’image de la saison, rien n’aura été facile pour les hommes de Gonzalo Quesada. Pau offre une belle sortie à Traille et Bouilhou Dès la première offensive paloise, la défense de Grenoble s’est mise à la faute. Samuel Marques a passé la première pénalité du match pour la Section Paloise. Mais Grenoble a réagi immédiatement avec trois points de Gilles Bosch (3-3). Après un très bon travail de Boutaty relayé par Votu, c’est Colin Slade qui a marqué le premier essai du match (8-3). Mais Pau s’est montré indiscipliné et Gilles Bosch a rajouté trois points pour ramener le FCG a deux points des locaux (8-6). Le chassé-croisé entre les deux buteurs s’est poursuivi avec six nouveaux points de Samuel Marques et du demi d’ouverture de Grenoble (14-9). La pluie a fait son apparition et les en avants avec. Nemani va recevoir un carton jaune avant la pause pour un placage haut sur Conrad Smith et laisser le FCG à 14 contre 15. Au retour des vestiaires, Jonathan Best s’est mis à la faute dans un ruck et a lui aussi reçu un carton jaune. A 15 contre 13, la Section Paloise a inscrit un deuxième essai en coin par Colin Slade suite à un bon travail de Samuel Marques au pré (19-9). Mais Pau s’est aussi aussi montré indiscipliné et Abdelatif Boutaty est allé se reposer dix minutes sur le banc. Christophe Loustalot a permis à Grenoble de revenir à sept points de Pau en passant une pénalité. Mais Lucas Dupont a reçu un troisième carton jaune pour un plaquage à retardement sur... Conrad Smith. La Section Paloise a marqué un troisième essai après un bon travail des avants. C’est Charly Malié qui a donné le bonus offensif à son équipe (29-12). Pau offre une belle sortie à Traille et Bouilhou pour leur dernier match de Top 14.

Le tweet qui nous a fait marrer

La phrase à retenir

« C’est à l’image de la saison. Nous aurons bataillé jusqu’au bout. Nous avons déjà envie d’être à la saison prochaine. Il y a quelque chose dans l’équipe qui me fait croire que nous allons vivre d’autres bons moments » (Pascal Papé - Stade Français au micro de Rugby+).

Le chiffre de la soirée

5. Grenoble vient d’enchaîner une cinquième défaite d’affilée.

Les résultats

TOP 14 / 25EME JOURNEE Vendredi 27 mai 2016 La Rochelle - Racing 92 : 14-30 Samedi 28 mai 2016 Bordeaux-Bègles - Montpellier : 34-7 Pau - Grenoble : 29-12 Stade Français - Agen : 28-26 20h45 : Oyonnax - Castres Dimanche 28 mai 2016 16h30 : Toulouse - Clermont 20h45 : Montpellier - Toulon
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant