25e Meisterschale pour le Bayern, Stuttgart sauvé, Hambourg immortel

le
0

La 34e et dernière journée de Bundesliga a été riche en émotions. Le Bayern a fêté comme il se doit son titre de champion, Dortmund a rendu hommage à son entraîneur et son capitaine, Augsburg connaîtra les joies de l'Europe l'an prochain. En bas, Stuttgart et Hanovre se sauvent aux dépens de Paderborn et Fribourg, et le HSV n'est pas encore mort.

L'équipe du week-end


Ouf. Le VfB Stuttgart a bien cru qu'il allait y passer. Englué dans la zone rouge durant toute la seconde partie de saison, le champion d'Allemagne 2007 a failli retrouver l'étage inférieur pour la première fois en 38 ans. Seulement voilà, le VfB a dans ses rangs un homme qui y a cru jusqu'au bout : Huub Stevens. Malgré les mauvais résultats, le technicien néerlandais a su trouver les bons mots pour motiver ses joueurs lors des dernières échéances. Ainsi, dans les derniers mètres, Stuttgart s'est imposé contre des équipes de sa zone, Mayence d'abord, puis Hambourg, un concurrent direct. À Paderborn, le mot d'ordre était " jamais deux sans trois ". Et tant pis si Vucinovic ouvre la marque pour le SCP. Le porte-bonheur Daniel Didavi est de retour depuis quelques matchs, et c'est lui (bien entendu) qui égalise une demi-heure plus tard. Et puis ce qui devait arriver arriva : Daniel Ginczek, lui aussi estampillé " buteur de l'espoir ", délivre le club souabe à la 72e. Le VfB Stuttgart se sauve tout en faisant descendre Paderborn, et les supporters remercient Huub comme il se doit.

Die mitgereisten #VfB Fans feiern unseren Trainer. DANKE, HUUB #STEVENS! #mirhendsgschafft
https://t.co/RrDLmJxPxf

— VfB Stuttgart (@VfB) 23 Mai 2015

Le bel homme du week-end


Une grosse partie de l'Allemagne était focalisée sur le départ de Jürgen Klopp du BvB. Sauf qu'à Dortmund, il y avait une autre icône (sûrement plus importante d'un point de vue émotionnel) qui faisait ses adieux au Westfalenstadion. Après 13 saisons…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant