259 ex-salariés réclament 55 millions d'euros au groupe SKF

le
0

LA ROCHE-SUR-YON, Vendée (Reuters) - Plusieurs anciens salariés du leader mondial des roulements à billes SKF ont réclamé jeudi et vendredi un dédommagement d'environ 55 millions d'euros à leur ancien employeur à la suite de sa décision de fermer son usine de Fontenay-le-Comte (Vendée) en 2009.

Le conseil de prud'hommes de La Roche-sur-Yon se prononcera sur ce litige, présenté par 259 anciens collaborateurs du groupe suédois, le 20 novembre prochain.

SKF avait décidé de fermer son usine vendéenne, qui comptait près de 400 salariés, pour transférer sa production en Inde et en Bulgarie.

Guillaume Frouin, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant