25 choses à savoir sur le Clásico de Rosario

le
0
25 choses à savoir sur le Clásico de Rosario
25 choses à savoir sur le Clásico de Rosario

Rosario Central face à Newell's Old Boys. Une ville divisée en deux. Les "Canailles" contre les "Lépreux". Certainement le clásico le plus chaud du monde. Mais pourquoi tant de haine ?

  • Ces deux clubs ont des origines britanniques, comme beaucoup en Argentine. Isaac Newell, télégraphiste anglais, débarque à Rosario 1869. Quinze ans plus tard, il fonde un collège. Évidemment, on y joue au football, puisque Newell est le premier homme à avoir amené un ballon en cuir sur le sol argentin. Et c'est en 1903 que Claudio Newell, fils d'Isaac, fonde le Club Atlético Newell's Old Boys.

  • En 1889, des ouvriers anglais de l'entreprise ferroviaire Ferrocarril Central Argentino créent un club de football nommé Central Argentine Railway Athletic Club. Sous la pression de certains Argentins qui rejoignent la team, le nom du club devient Club Atlético Rosario Central.

  • "Lépreux" et "Canailles", mais c'est quoi ces surnoms ? Au début de XIXe siècle, la ville de Rosario connaît une violente épidémie de lèpre. L'hôpital Carrasco invite les deux clubs de la ville pour jouer un match de charité en faveur des lépreux. Les joueurs de Central refusent l'invitation. Une honte pour les partisans de Newell's qui insultent leurs rivaux de "canailles". Ceux de Ñuls (qui ont répondu favorablement à la proposition de l'hopital) deviendront les "lépreux". D'abord péjoratifs, ces surnoms sont devenus officiels avec le temps.

  • Le premier clásico se joue le 18 juin 1905 lors d'un tournoi organisé par la Ligue de Rosario. Avec un but de Faustino González, Newell's gagne 1-0. Le premier titre amateur de l'histoire du club.

  • Le premier match de l'ère professionnelle entre ses deux équipes se dispute en championnat, le 18 juin 1939. Un petit match nul 1-1.












  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant