24 Irakiens condamnés à mort pour le massacre de Camp Speicher

le , mis à jour à 13:36
2

BAGDAD, 8 juillet (Reuters) - Un tribunal irakien a condamné mercredi 24 personnes à la peine capitale pour le massacre de centaines de recrues en juin 2014 dans le camp Speicher, une ancienne base militaire américaine située à proximité de Tikrit, par les djihadistes de l'organisation Etat islamique. Quatre autres prévenus ont été acquittés, a déclaré Abdoul-Sattar al Birqdar, porte-parole du Conseil judiciaire suprême. Tous les condamnés sont de nationalité irakienne, a-t-il dit. Plus de 600 auteurs présumés du massacre sont toujours recherchés, a également rappelé ce responsable. On ignore le nombre exact de victimes de la tuerie de Camp Speicher, qui pourrait atteindre 1.700 morts. Les images vidéo mises en ligne par l'EI et montrant les jeunes soldats abattus par centaines ont symbolisé la brutalité du groupe djihadiste. L'armée irakienne et les milices chiites alliées ont repris Tikrit à l'EI il y a trois mois, ce qui a permis de commencer l'exhumation de douze fosses communes présumées où se trouveraient les cadavres des recrues assassinées. (Rédaction de Bagdad; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kurki le mercredi 8 juil 2015 à 13:59

    Amour, Tolérance et Paix !

  • M3182284 le mercredi 8 juil 2015 à 13:41

    Le pays où coule le lait et le miel