24 heures sur Gleeden dans la peau d'Helena

le
0
Une campagne de pub pour le site Gleeden, spécialisé dans la rencontre extraconjugale.
Une campagne de pub pour le site Gleeden, spécialisé dans la rencontre extraconjugale.

Pour les besoins de cette "enquête", je suis donc Helena, 31 ans, bibliothécaire parisienne de son état. Helena est mariée depuis plusieurs années à Matthieu. Ce n'est pas qu'elle ne l'aime plus, mais depuis quelques mois, le feu de la passion s'est éteint. Pourquoi, comment, elle n'en sait rien. Il paraît que le sentiment amoureux ne dure que trois ans : un truc chimique à base d'hormones. En tout cas, c'est la première fois qu'elle s'apprête à tromper son mari. Elle a tourné et retourné la question, c'est la seule façon de sauver son couple : toute Madame de Rênal a besoin de trouver son Julien Sorel. Alors la voilà sur le site de rencontres Gleeden, spécialisé dans les relations extraconjugales.

Orgasme et poésie

Sur la page de garde du site, une jeune femme blonde en robe rouge croque goulûment dans une pomme, rouge elle aussi. Un peu cliché, mais pourquoi pas ? En deux minutes montre en main, Helena se crée un compte. En plus, c'est gratuit pour les femmes. Elle renseigne ses caractéristiques physiques et matrimoniales. Elle ne met pas de photo - et pour cause. Il faut bien garder une once de mystère. On lui demande où elle habite, ses préférences sexuelles : sextoys ou tendances dominatrices ? On va en rester au sexe "conventionnel". À 16 h 55 son compte est actif. On dirait un site de rencontres comme un autre, si ce n'est que, sur un côté de l'écran, défilent des classements de parfums supposés être portés par les gens qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant