24 Heures du Mans : Toyota fait le dos rond

le
0
24 Heures du Mans : Toyota fait le dos rond
24 Heures du Mans : Toyota fait le dos rond

Largement distancé dès les premières heures de course, Toyota a été spectateur du duel Porsche-Audi lors des 24 Heures du Mans 2015. Les dirigeants et pilotes de l'écurie japonaise ne peuvent que s'avouer vaincus.

Candidat désigné pour la victoire en 2014, Toyota a été transparent, spectateur lors de l’édition 2015 des 24 Heures du Mans. Au final, une sixième et une huitième place pour les deux prototypes de la marque japonaise au terme du double tour d’horloge à, respectivement, huit et neuf tours de la Porsche n°19. Avec une TS040 Hybrid qui n’a quasiment pas évolué entre 2014 et 2015, Toyota n’a pas été en mesure de résister face aux Porsche 919 Hybrid et Audi R18 e-tron quattro qui ont été totalement repensée par rapport à l’année dernière.

Les dirigeants déçus…

« Félicitations à l’équipe Porsche qui a fait une très belle course et qui peut être fière de son parcours. En fin de compte, notre voiture n’était pas assez rapide au Mans cette année pour se battre pour le podium. Nous avons réduit l’écart avec nos adversaires par rapport aux qualifications, mais nous ne sommes pas en mesure de nous battre pour la victoire, c’est ce qui est décevant, a déclaré le président de l’écurie Toyota Toshio Sato dans un communiqué sur le site officiel de l’écurie. Nous ne pouvons pas nous satisfaire de ce résultat, mais je suis satisfait du travail accompli et du dévouement de l’équipe. Ce fut un long voyage, mais nous n’a jamais abandonné. Mis à part le contact de la voiture #1 au début de la course, nous n’avons pas fait d’erreurs et les voitures ont bien roulé. A présent, nous préparons Le Mans 2016 afin que Toyota revienne beaucoup plus fort. »

…tout comme les pilotes

Une déception quant au résultat qui ressort des déclarations des pilotes, à l’image du Français Stéphane Sarrazin. « Ce fut vraiment une course difficile pour nous tous, pour toute l’équipe. Nous n’avions pas le bon rythme, assure le pilote français. Nous avons démontré toute la fiabilité de la voiture. D’ailleurs, nous n’avons eu aucun problème sur les deux voitures et notre équipage a très bien roulé, ce sont donc des points positifs. Bravo à Porsche et Audi, ils ont fait de l’excellent travail et cela nous motive pour revenir l’année prochaine en visant le sommet. » De son côté, Sébastien Buemi assure que Toyota ne pouvait pas viser un meilleur résultat cette année dans la Sarthe. « Je suis évidemment déçu du résultat et de la course dans son ensemble. Nous avons connu une grande fiabilité, sans aucun problème technique et l’équipe a fait de l’excellent travail durant les arrêts aux stands, résume l’ancien pilote Toro Rosso en F1. La voiture a aussi été très vite réparée après l’accident. En fin de compte, je pense que nous avons terminé à la place que nous méritions, en fonction de notre rythme. Félicitations à Porsche, ils ont mérité leur victoire. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant