24 Heures du Mans : souci pour Audi, sourires chez Toyota !

le
0
L'une des Toyota, particulièrement en vue dans cette édition des 24 Heures du Mans.
L'une des Toyota, particulièrement en vue dans cette édition des 24 Heures du Mans.

Le Maine Libre, le journal local, avait vu juste en titrant ce matin "orage mécaniques sur les 24 Heures". Le ciel menaçant a laissé place à une violente averse un peu moins d'une heure avant le départ de la course. Il a fallu protéger les VIP sous des parapluies, vêtir les k-way et les manteaux et patienter, longtemps. En effet, le départ a été disputé sous voiture de sécurité. La « Safety car » est d'ailleurs restée sur la piste pendant 50 minutes, de quoi provoquer l'agacement des spectateurs (voir par ailleurs). Heureusement, les pilotes ont offert un spectacle à couper le souffle en début de course. Poussé par les Toyota, surmotivée, la bataille des trois a battu son plein et fait une première victime : l'Audi n°7. Retour sur ces trois premières heures de course.

Toyota en force

Chez Toyota, les pilotes et le staff avaient expliqué qu'ils allaient attaquer et être à l'offensive. Ils n'ont pas perdu de temps pour le faire : dès la course lancée, Sébastien Buemi, parti en 2e ligne, s'illustre. A l'issue de la première heure de course, le Suisse parvient à prendre la tête devant la Porsche n°1 (Bernhard-Webber-Hartley). Avec le jeu des arrêts, les deux voitures de la marque nippone ont perdu la première place avant de les retrouver. A 18 heures, suite à un troisième passage au stand, la Porsche n°1 a repris la tête de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant