24 Heures du Mans : Porsche, si près des étoiles

le
0
Le Néo-Zélandais Bamber continue de dominer la course au volant de la Porche n°19. Il pourrait offrir à la marque allemande sa 17e victoire aux 24 Heures du Mans.
Le Néo-Zélandais Bamber continue de dominer la course au volant de la Porche n°19. Il pourrait offrir à la marque allemande sa 17e victoire aux 24 Heures du Mans.

L?ESSENTIEL. Porsche domine toujours cette 83e édition des 24 Heures du Mans. Depuis 6 h 30 ce dimanche, la 919 Hybrid n°19 mène les débats. À 13 heures, alors qu?il ne reste que deux heures de course, c?est le Néo-Zélandais Earl Bamber qui est au volant et contrôle la course. Il devance une autre Porsche, la n° 17 avec Hartley aux commandes alors que Tréluyer tente le tout pour le tout au volant de sa Audi n° 7. Tenant du titre depuis cinq éditions, Audi est à la peine en cette fin de course (la n° 8 est quatrième, la n° 9 est septième) et rien ne semble résister à Porsche, qui est à deux heures de s'offrir un 17e titre aux 24 Heures du Mans.

  

Audi cumule les soucis

Matinée difficile pour le tenant du titre. L?Audi n° 9, ralentie par des problèmes avec le système hybride, pointe à la neuvième place. Elle retourne aux stands deux heures plus tard afin de vérifier la direction du proto. La n° 8 est également rappelée alors que Loïc Duval annonce que sa voiture perdait le capot moteur. Dans un premier temps, les mécaniciens d?Audi ont mis du sparadrap avant que la direction de course n?exige une solution plus durable. Résultat des déboires d?Audi : la Toyota n° 2 est passée devant l?Audi n° 9. À noter que la n° 7 est également rentrée deux fois au stand, une heure plus tard.

En GTE Pro, ça se précise

Autre catégorie où la lutte est acharnée : les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant