24 Heures du Mans : Porsche au firmament !

le , mis à jour le
0
Le trio Hülkenberg-Tandy-Bamber associé pour la seconde fois après les 6 Heures de Spa (6ème) remporte les 24 Heures du Mans à bord de la 919 Hybrid.
Le trio Hülkenberg-Tandy-Bamber associé pour la seconde fois après les 6 Heures de Spa (6ème) remporte les 24 Heures du Mans à bord de la 919 Hybrid.

Samedi, quelques minutes avant le départ des 24 Heures, les hymnes nationaux des écuries et des pilotes sont joués à la volée. L?hymne allemand - Das Deutschlandlied - est interprété entre celui de la Russie et celui de la Grande-Bretagne. Vingt-quatre heures plus tard, il retentit avec force et puissance pour saluer la première victoire de Porsche depuis 1998. Porsche est venu à bout de son "cousin" Audi, qui courait pour un sixième succès consécutif. Mais à la rapidité affichée par les 919 Hybrid lors des essais et des qualifications, Porsche a su ajouter la constance, la fiabilité et le talent pour remporter l?une des courses automobiles les plus prestigieuses.

Aucun problème technique en 24 heures !

Vers 7 h 30 du matin sur le circuit sarthois, la Porsche n° 19 prend les commandes de la course. Le trio Hülkenberg-Tandy-Bamber n?avait pas particulièrement animé la course mais a toujours été dans le wagon de tête, ne lâchant rien face aux autres Porsche et aux Audi. Mark Webber a écopé d?une pénalité d?une minute avec la n° 17, Dumas a tapé un mur de pneus avec la n°18 alors que la n° 9, elle, engrangeait les tours et les bons chronos. Au jeu des arrêts aux stands et des ennuis des autres (l?Audi n° 7 a notamment perdu des éléments de son capot arrière en début de matinée), la n° 19 poursuit sa course avec sérénité. Et il y a de quoi : l?équipage n?a connu aucun problème technique durant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant