24 Heures du Mans : "On ne dort pas du week-end !"

le
0
L'équipage Audi Fässler-Lottereer-Tréluyer pendant la parade vendredi soir.
L'équipage Audi Fässler-Lottereer-Tréluyer pendant la parade vendredi soir.

Il ne quitte plus le sourire qu'il arbore sur son visage. Brad Pitt est un chanceux : l'acteur, qui donne le coup d'envoi de la 84e édition des 24 Heures du Mans ce samedi, s'est offert un tour de piste avec Alexander Wurz, double vainqueur des 24 Heures du Mans, en fin de matinée. Et l'Américain n'a pas boudé son plaisir, lui qui a pu constater à quel point les tribunes étaient remplies. Depuis le début de la semaine, les observateurs sont frappés par l'engouement pour les 24 Heures du Mans. Malgré l'Euro et l'idée que le sport automobile ne serait plus à la mode, des milliers de personnes se sont déplacées pour l'événement.

« Il y a Mercedes, non ? »

Pour avoir une idée de la popularité des 24 Heures, il suffit de quitter le circuit pour rejoindre la ville. Sur des dizaines de kilomètres, les abords du circuit ont été transformés en camping géant. Les fans sont assis au bord de la route et applaudissent. « On ne vient pas pour la course, mais pour la fête, explique Alexandre, venu du nord de la France. Ici, on ne dort pas pendant tout le week-end pour faire la fête ! » Un peu plus loin, l'un de ses amis confirme : « Je ne sais même pas quels sont les constructeurs engagés. Il y a Mercedes, non ? »

À une vingtaine de kilomètres de là, vendredi, c'était l'heure de la traditionnelle parade dans le centre-ville. Et, là encore,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant