24 Heures du Mans : Hollande rend visite à Audi, Toyota, Alpine et... Dempsey

le
0
24 Heures du Mans : Hollande rend visite à Audi, Toyota, Alpine et... Dempsey
24 Heures du Mans : Hollande rend visite à Audi, Toyota, Alpine et... Dempsey

Premier Président de la République française depuis Georges Pompidou en 1972 à se rendre sur le mythique tracé sarthois pour assister au départ des 24 Heures du Mans, François Hollande a visité les stands samedi, notamment les garages de Toyota, Audi et de la marque française Alpine. Il a également échangé avec l'acteur américain Patrick Dempsey, engagé en GTE-Am.

Arrivé en fin de matinée au Mans afin d'assister au départ prévu à 15h, François Hollande a visité les stands en compagnie de Pierre Fillon (président de l’organisateur, l'Automobile Club de l'Ouest, et frère de l’ancien Premier ministre, François Fillon) et de Jean Todt (président de la FIA, la Fédération internationale), et a effectué des arrêts plus marqués dans les garages des tenants du titre Audi, de Toyota (qui fabrique sa Yaris à Valenciennes) et de la marque française Alpine.

Le pilote français Stéphane Sarrazin a accordé un cours particulier au Président de la République afin de lui expliquer le fonctionnement d’un prototype LMP1, la catégorie-reine de l’endurance. L’occasion pour François Hollande de révéler qu’il était déjà venu au Mans voir les 24 Heures. « Je m'en souviens très bien car j'étais venu en moto et ma moto avait très bien fonctionné », a-t-il précisé, selon des propos rapportés par l’Agence France Presse.

Hollande et « Dr Mamour »

Plus sérieux au moment d’évoquer « l'importance stratégique des 24 Heures comme centre de recherches pour les technologies du futur », Hollande n’a pas caché son plaisir d’être au départ de cette 83eme édition. « C'est une grande fierté de se dire qu'il y a ici les meilleurs pilotes mais aussi les meilleurs ingénieurs du monde. Quel que soit le vainqueur, il y aura de la technologie française. » Il s’agit, en l’occurrence, de Michelin, le manufacturier français fournissant des pneus aux protos.

En compagnie de ses ministres de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, natif du Mans, François Hollande a fini sa visite en remontant la ligne droite des stands, où quelques sifflets l’ont escorté, puis en visitant le PC sécurité, en discutant avec « Dr Mamour » (Patrick Dempsey, dans la série Grey’s Anatomy) et en posant avec certains pilotes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant