24 Heures du Mans: en direct vidéo, l'Audi blessée en tête !

le
0
Reconstruite après les essais, la N.1 n'en finit pas d'étonner et surgit de la nuit en première position à la faveur des incidents de course.
Reconstruite après les essais, la N.1 n'en finit pas d'étonner et surgit de la nuit en première position à la faveur des incidents de course.

Dimanche 9 heures: l'Audi reconstruite passe en tête!L'Audi N.1 a succédé à l'Audi N.2 en tête des 24 Heures du Mans dimanche matin à 09h00 (07h00 GMT), après l'abandon au petit matin de la Toyota N.7 et le problème de turbo de la N.2.La R18 e-tron quattro N.1 du trio Kristensen-Di Grassi-Gené, maudite jusque-là après avoir été détruite lors des essais libres, puis accidentée à nouveau lors des qualifications, a bénéficié des 23 minutes d'arrêt au garage de la N.2 pour repasser.Les mécaniciens ont eu bien du mal à changer le turbo de la deuxième flèche bavaroise, avant de la laisser repartir. Du coup, Porsche a profité aussi de la situation. L'ancien pilote de Formule 1 Mark Webber enchaînait les relais et permettait à la 919-Hybrid N.20 de passer 2e.Avant cela, le trio de la N.2, Tréluyer-Fässler-Lotterer, avait pris les commandes peu avant 05h00 alors que la Toyota TS040-Hybrid N.7 avait dû abandonner quand un faisceau de câble a pris feu dans le Virage d'Arnage. La N.7 de Sarrazin-Wurz-Nakajima, détentrice de la pole position, donnait jusqu'à cet incident le rythme de ces 24 Heures avec 203 tours en tête, soit presque 14 heures devant.La seule Toyota encore en course, la N.8, était encore bien loin, mais refaisait petit à petit son retard sur le leader, désormais à huit tours (contre 11 trois heures plus tôt). Le prototype hybride a connu quelques problèmes de fiabilité avec un deuxième passage au garage pendant la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant