21st Century Fox repasse à l'offensive

le
0
La branche de télévision et de cinéma de Rupert Murdoch va notamment investir dans les programmes de sport.

«The good assets» (les bons actifs), comme les ont qualifiés les analystes financiers, tiennent leur promesse. 21st Century Fox, qui regroupe depuis fin juin les activités audiovisuelles du magnat australien Rupert Murdoch, a publié mardi soir un revenu et des profits en nette hausse, dopés par les acti­vités dans la télévision câblée.

Le nouveau groupe, séparé des activités de presse et d'édition - «the bad assets», réunies sous la bannière historique News Corp. et qui comprennent notamment le tabloïd The Sunmais aussi The Wall Street Journal ou l'éditeur HarperCollins -, a réalisé sur son exercice clos fin juin un chiffre d'affaires de 27,7 milliards de dollars, en hausse de près de 10 % par rapport à l'exercice précédent. Les performances ont été bonnes dans les divisions historiques (Fox News et les studios 20th Century Fox) mais...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant