20eme journée : La Rochelle réagit, Oyonnax et Agen perdent espoir

le , mis à jour à 20:45
0

Dans un match accroché, La Rochelle a réagi et s'impose face au Stade Français (21-18). Agen et Oyonnax se rapprochent à grands pas de la Pro D2. Les Lot-et-Garonnais ont perdu à domicile face à Pau (33-26) tandis que les Oyomen se sont inclinés sur leur terre contre Grenoble (27-20) après un cruel dénouement.

Les principaux enseignements

La Rochelle prend sa revanche face au Stade Français
Les deux équipes sortaient d’une large défaite à l’extérieur. Mais c’est La Rochelle qui a le mieux démarré la rencontre. Jean-Pascal Barraque, positionné à l’ouverture ce samedi, a joué l’alternance avec un coup de pied rasant. Pari gagnant, puisque Pierre Aguillon a surgi pour se saisir du ballon avec de la réussite et inscrire un essai au milieu des poteaux. L’ouvreur rochelais n’a pas eu de mal à transformer. Plisson a réduit l’écart avec une pénalité, mais Barraque lui a répondu avec un autre coup de pied. Le duel des deux buteurs a continué jusque à la pause avec un avantage pour La Rochelle (13-9). Une première mi-temps très agréable et pleine de promesses en vue de la seconde. Les deux équipes ont juste manqué de réalisme pour faire gonfler le score. Au début du second acte, Plisson a inscrit une nouvelle pénalité et a permis aux Parisiens de recoller à un point. Tout juste entré en jeu, Zack Holmes a cru marquer un essai pour La Rochelle après un bel exploit individuel mais cet essai a été refusé pour un avant à la réception de son propre coup de pied. Le Stade Français a commis trop de fautes en début de seconde mi-temps et c’est Djibril Camara qui va en payer les conséquences. L’international a été sanctionné pour avoir empêché la sortie du ballon et a reçu un carton jaune à la 57eme minute. Les deux équipes marqueront ensuite chacune une pénalité. En difficulté face à la défense parisienne, les Rochelais ont trouvé la solution grâce à Levani Botia qui a percé la défense. Après plusieurs temps de jeu, c’est ce même Botia qui a aplati en bout de ligne. Plisson a continué son sans faute au pied, ce qui a permis au Stade Français de revenir à trois points. Mais La Rochelle s’impose (21-18) et a réagi après sa défaite le week-end dernier face à Grenoble. Le Stade Français vient chercher un bonus défensif encourageant et peut désormais se tourner vers son quart de finale de Champions Cup à Leicester.

Oyonnax perd espoir face à Grenoble
Oyonnax veut croire au maintien et démarre ce match pied au plancher. Codjo a profité d’un festival de Quentin Etienne. L’ouvreur a libéré et l’ailier est allé conclure le mouvement en signant son deuxième essai de la saison. Les buteurs des deux équipes ont ensuite marqué chacun une pénalité. Grenoble a décidé de ne pas tenter la pénalité pour aller marquer un essai. Pari gagnant, puisqu’à la suite d’une touche, un maul s’est formé avant que Charl McLeod n’inscrive un essai typique de numéro 9 en s’échappant après le ballon porté. Oyonnax est alors reparti de plus belle et a réalisé une longue séquence avec notamment un maul performant. Grenoble a fait des fautes à répétition. M.Poite n’avait d’autre choix que d’accorder un essai de pénalité qui sera bien entendu transformé par Quentin Etienne. Les hommes de Johann Authier ont été récompensés de leurs efforts. Malgré une dernière pénalité réussie par l’ancien Carcassonnais Gilles Bosch, Oyonnax est rentré au vestiaire avec quatre points d’avance (15-11). Après trois nouveaux points du numéro 10 grenoblois, Oyonnax est reparti de l’avant. Silvère Tian a arraché un ballon dans ses 22 mètres et sprinté le long de la ligne de touche. Personne ne pourra rattraper l’arrière oyonnaxien qui file à l’essai. Mais, par la suite, le joueur de 35 ans a quelque peu perdu les nerfs. Sanctionné d’un carton jaune pour une faute au sol, il a insulté l’arbitre et donc écopé d’un carton rouge. Un coup dur dont Oyonnax ne se relèvera jamais. Alors que le score est de 20-20, les Oyomen ont manqué une pénalité, le ballon a rebondi devant les poteaux, Grenoble a relancé et Mahamadou Diaby a concrétisé cette action en marquant l’essai de la victoire. Cette défaite (27-20) est presque synonyme de descente en Pro D2 pour Oyonnax. Grenoble enchaîne un troisième succès consécutif et grimpe la 8eme place et peut continuer de croire encore au Top 6.

Pau enfonce Agen
Le dernier du Top 14 ne renonce pas malgré son classement et démarre ce match avec un essai. Les avants ont travaillé l’adversaire et, sur le renversement suivant, Tamaz Mchelidze est parvenu à aplatir dans l’en-but palois. Mais Pau a répondu dans la foulée par une pénalité de Colin Slade. Ensuite, c’est le centre palois, Vatubua qui a profité du travail de Conrad Smith pour filer à l’essai. Agen n’a baissé pas les bras et a repris le match à bras le corps. Après plusieurs temps de jeu menés par les avants agenais, Burton Francis a servi Sione Tau qui a pu aplatir derrière la ligne d’en-but paloise. A noter que les Béarnais étaient en infériorité numérique après le carton jaune de Jean Bouilhou. A la mi-temps, les deux équipes sont rentrées au vestiaire sur un score serré, après une nouvelle pénalité de Slade (15-13). D’entrée de seconde mi-temps, l’ouvreur a redonné l’avantage aux Palois avec un nouveau coup de pied. Après la réponse de Burton Francis au pied, Agen a à son tour payé son indiscipline et a concédé un carton jaune. Mathieu Lamoulie est pris par la patrouille pour un geste d’antijeu assez inutile, d’autant plus que la pénalité sera réussie par Pau. Une infériorité numérique plutôt bien gérée par les Lot-et-Garonnais puisque Francis a redonné l’avantage à l’équipe (21-19 à l’heure de jeu). Mais, par la suite, les Agenais ont encaissé un essai signé Colin Slade. L’ouvreur néo-zélandais a profité de plusieurs séquences paloises dans l’axe pour trouver l’intervalle et aller derrière la ligne d’essai. Il a continué son festival en signant un doublé. Agen ne pourra jamais revenir dans le match malgré l’essai de Narjissi en fin de match. Avec cette victoire (33-26), Pau reste au 11eme rang mais se rapproche à nouveau du maintien. Pour Agen, la descente en Pro D2 n’a jamais été aussi proche.

Le tweet qui nous a fait marrer

La phrase à retenir

« C’est dommage, on passe à trois points du match nul. Nous avons montré que l’équipe n’était pas morte. On comptait aussi sur ce match pour préparer la Coupe d’Europe. » (Rabah Slimani du Stade Français au micro de Rugby+).

Le chiffre de la soirée

28. Comme le nombre de points marqués par Colin Slade, étincelant ce soir et grand artisan de la victoire paloise. Impressionnant...

Les résultats

TOP 14 / 20EME JOURNEE

Vendredi 01 avril 2016
Montpellier - Brive : 19 - 3

Samedi 26 mars 2016
Castres - Toulouse : 15 - 9
Agen - Pau : 26-33
Oyonnax - Grenoble : 20-27
La Rochelle - Stade Français : 21-18
20h45 : Bordeaux-Bègles - Racing 92

Dimanche 27 mars 2016
16h15 : Toulon - Clermont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant