2017-Face aux doutes, Hollande évoque les victoires de la gauche

le
1
    PARIS, 18 octobre (Reuters) - François Hollande a fait 
allusion mardi à l'élection présidentielle de 2017 en évoquant 
les victoires de la gauche à la Maison de l'Amérique latine, 
lieu parisien où il avait fêté son succès à la primaire du Parti 
socialiste en 2011. 
    Des propos à rapprocher des doutes exprimés par nombre 
d'élus socialistes quant à la capacité du président à briguer un 
second mandat, encore aggravés par la récente publication d'un 
livre de "confidences" livrées à des journalistes.   
    La Maison de l'Amérique latine "a été le cadre de tant 
d'espoirs et de tant d'attentes, à ce point que chaque fois que 
la gauche française avait à fêter une élection - je ne veux ici 
parler que du passé, pas dire qu'un rendez-vous est proche, 
mais... nous verrons bien -, mais chaque fois qu'il y avait une 
victoire à célébrer, c'était toujours ici que ça se produisait", 
a dit François Hollande devant un parterre de personnalités. 
    Le président a poursuivi sur un mode allusif lors d'un 
aparté avec des journalistes, répondant à distance aux demandes 
d'explication de responsables socialistes troublés par le 
contenu du livre controversé "Un président ne devrait pas dire 
ça..."  
    "On s'expliquera le moment venu. Il n'y a rien à dire de 
particulier, il y a à lire si on veut", a dit François Hollande. 
    Le président s'est montré soucieux de souligner qu'il 
restait dans l'action, sur le plan international avec un sommet 
mercredi à Berlin consacré à l'Ukraine, et sur le plan 
intérieur. "Je ne vais cesser de me déplacer, de parler", a-t-il 
dit.  
    A la question de savoir s'il reviendrait à la Maison de 
l'Amérique latine fin janvier, date prévue du second tour de la 
primaire de la gauche, le président a répondu, sans finir sa 
phrase : "Ce ne serait que pour la primaire, ça. Mais les 
victoires, les vraies victoires c'est..."  
    "On vous verra jusqu'à quand ?", a demandé un journaliste.  
"Jusqu'au bout", a répondu François Hollande avant de repartir. 
    Le chef de l'Etat a prévu de dire en décembre s'il brigue ou 
non un second mandat.    
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • newwin il y a 4 mois

    Casses toi merci